AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Oeil pour oeil, dent pour dent, mal pour mal [ Pv Yasuo ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Oeil pour oeil, dent pour dent, mal pour mal [ Pv Yasuo ] Sam 12 Déc - 17:56






Un odorat des plus développé permet l’identification instantanée de tout parfum présent dans l’air. Ce sens plus que présent dans le règne animal, qui permet d’identifier sa nourriture, sa proie, un danger ou encore ses désirs les plus fous, mais qui se trouve quasiment nul chez l’être humain. En effet, l’homme peut sentir de mauvaise odeur ou encore quelque chose d’appétissant, mais cela s’arrête là.


Ce jour-là, la mer était calme, une légère brise rafraîchissante venait fouetter le visage de notre protagoniste, lui offrant un peu de fraîcheur sous la chaleur éreintante des rayons de cet immense astre lumineux au-dessus de sa tête .Comme bien souvent, il était seul sur le pont, nettoyant ce dernier comme-ci il s’agissait de son propre bateau, mais cela lui faisait plaisir de rendre service à ce vieil homme qui avait gentiment accepté de le prendre à son bord en échange d’une protection contre d'éventuels brigands des mers. Pourquoi alors prêter tant d’attention à ce navire si ce n’est pas le sien… tout simplement car même s’il ne le connaissait que depuis peu de temps, il éprouva une reconnaissance envers cette homme qu’il avait permise de recommencer à zéro… d’entamer une nouvelle vie, libre même si en réalité, Hiro n’était plus digne d’être un Assassin du clan Hoshinaka il était devenu un renégat errant sans maître et sans cause exclus de la société qui l'a vu naître.

Au-dessus de lui , les mouettes se laisser planer, porter par le vent, pour ensuite plonger d’un bond rapide à la recherche d'une proie à se mettre sous le bec. Ceci représentait une des seules distractions qu’il avait dans toute la journée car, malgré la gentillesse du vieillard, en mer, il était mis à l’écart par le reste de l’équipage qui gardait une mauvaise image du jeune homme à cause du célèbre tatouage qui avait au niveau de la jambe droite indiquant clairement quel genre de personne Hiro était. Cependant, ce manque d'ignorance de la part des compagnons de fortune de l’assassin renégat  était une chose qui le dérangeait aucunement, il aimait bien rester seul, cela lui permettait de se vider l’esprit. Et une fois à terre, il ne pouvait se permettre de quitter le bateau puisqu’il était en charge de le surveiller, Hiro ne pouvait donc pas profiter des activités des îles où ils accostaient Il profita donc de ces petits moments avec la nature comme-ci il s’agissait d’une image incroyable. L’espace et le temps ne représentaient plus grand-chose pour lui, l'homme était complètement en décalage avec le monde, il était donc impossible de dire exactement où il était à ce moment-là, ni même si c’était l’heure de manger ; toujours était-il qu’un drôle de restaurant s’était présenté face à eux, ce dernier pouvait en effet voguer sur les mers comme n’importe quel bateau. son ventre lui indiqua clairement que le moment du repas approché et l’arrivée du capitaine et des autres marchands sur le pont prouvaient bien la même chose.





« Les gars… Aujourd’hui c’est resto !

Cette annonce déclencha une cohue assourdissante, comme-ci ces hommes n’avaient pas mangé depuis une éternité. Hiro était bien content de manger dans un bon restaurant, car il ne pouvait pas dire que le chef cuisinier du bateau était le meilleur de tous.

« Où tu vas gamin ? »

« Manger »

« Qui t’a dit que tu pouvais venir avec nous… tu restes là garder le bateau ! »

« On est en pleine mer, la seule menace peut venir de l’intérieur du bateau restaurant ou de la mer, dans les deux cas, je pourrais les repérer de loin … »

« C’est bien pour ça que je te laisse seul sur le navire ! Profites-en pour tout nettoyer si ça peut te faire plaisir. »

Et il quitta le bâtiment en s’esclaffant d’un rire roque et sadique, sa cruauté n’avait donc pas de limite. Qu’il n'aimait pas particulièrement Hiro d’accord, mais à ce point… Il lança un regard au vieillard qui l'avait invité mais, même si c’était lui qui payait ces hommes pour le conduire là où il avait besoin d’aller, le capitaine restait le responsable du navire et c’était la condition pour que le jeune homme monte à bord. Une nouvelle fois il fut donc condamné à rester sur le bateau; unique point positif au tableau, il pouvait se charger de faire sa propre cuisine… de toute façon ça ne pouvait qu’être meilleur que ce que le cuistot leurs proposaient régulièrement.C’est alors que du grabuge se fit entendre, provenant de l’intérieur du Baratie, puisque c’était comme ça que se nommait le resto d’après la pancarte, il devait se passer quelque chose à l’intérieur, mais quoi . Il se risqua à descendre sur la structure flottant, restant l’extérieur sur une espèce de terrasse d’où il pouvait avoir vu sur la porte… un homme visiblement ivre était en train de s’en prendre au vieux marchand, Hiro n’avait pas le choix, Il devait d’intervenir. Il entra donc dans le restaurant et d’un coup de pied bien placé, remis rapidement en place l’homme agressif. Malheureusement pour lui, sous son long manteau blanc, cet homme cachait un costard cravate de couleur noire, mais il avait quelque chose qui clocher chez lui peut être son tatouage au niveau de la nuque , Hiro avait déjà vu cette marque durant une de ses nombreuses missions d’assassin … il s’agissait d’un mafieux de la région de Luvneel, une île connue pour leurs ventres d’esclave ainsi que tout ce qui touche le marché noir, fruit du démon, arme, et objet d’art de grande valeur. Que vessait un mafieux sur un navire restaurant et il ne de ne devait pas être seul dans cet endroit…


Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Oeil pour oeil, dent pour dent, mal pour mal [ Pv Yasuo ] Lun 14 Déc - 16:59

Cela faisait quelques temps déjà que j'erre dans East Blue à la recherche d'information me permettant d'établir un plan pour détruire ce gouvernement de monstre. Je ne suis pas excellent marin, ni excellent combattant. Il me fallait un plan... Un plan et des alliés surtout. Je ne savais pas trop où je pouvais aller pour avancer dans mes recherches et c'était problématique. Mais sur une île où j'ai accosté il n'y à pas si longtemps que cela j'ai eu la possibilité d'entendre qu'il y avait pas très loin en mer un navire qui serait une nouvelle terre de jeu de la mafia de Luvneel... Ce mot me rappelait quelque chose évidemment, mon père adoptif traitait souvent avec eux.  Je me souviens qu'il venait avec quelque membres de la marine pour l'entourer pour acheter de nouveau esclaves homme-poisson où bien des décoration anciennes. Ce gouvernement avait donc bien des failles est n'est pas si blanc qu'il ne laisse paraître. Il y avait donc quelque chose à faire, il faut que je trouve des informations concrètes concernant la revente au marché noir entre la mafia et le gouvernement. Je ne peux pas simplement les détruire par la force, le peuple se sent en sécurité grâce à eux. Il faut d'abord ternir leur images et ensuite les détruire.


J'avais déjà une idée de ce que j'allais faire, mais ébranler l'image du gouvernement mondial ne sera pas facile et je doute que je pourrais le faire seul et je me suis mis en route pour ce bateau avec en tête l'objectif de me faire des alliés avec cette mafia.Les mafias possèdes toujours ou presque un excellent réseau d'information dont il faut que je tire parti absolument. La mer était calme aujourd'hui et le soleil tapait assez fort mais le vent allégeait mes peines en me procurant une douce brise rafraîchissante. Le chemin n'était pas très long d'après ce que j'ai pu tirer comme information mais il fallait que je fasse attention à qui je m'adresse pour ne pas me mettre dans de beau draps et mettre un terme au négociation, j'avais besoin de bon arguments... Mais je n'ai rien de réellement intéressant, pas assez d'argent et pas assez de notoriété... Et je pouvais oublier d'essayer de leur faire cracher des infos de force, la violence c'est mauvais pour les affaires. Il y avait pas mal de jolis poissons par ici à ce que je peux voir, je comprend mieux pourquoi il avait placé un restaurant dans les environs, les mouettes et autres oiseaux tournoient aussi dans les environs en quête de nourriture.

"Fiouu, détruire un gouvernement c'est compliqué..." -Soufflais-je


Et je me doute pas à quel point cela peux être compliqué... Mais le plus compliqué c'est d'établir de bonne base et ensuite tout ira très bien, enfin je l'espère... La vue du bateau me coupa dans mes pensées : Il était vraiment grand et avec un design un peu loufoque comme on peux en voir souvent à East blue, l'idée d'un restaurant sur la mer était forte intéressante mais avait ses petits inconvénients c'est surement pour cela qu'il ont dut céder à la mafia. Quoi qu'il en soit je devait rentrer ici et trouver quelque chose pour récolter quelques informations. Accrochant ma petite barque sur un ponton du bateau j’effectuais un petit bond pour grimper à bord et me voilà dans le Baratie !
Cela ne collait pas du tout à l'image que je me faisait " de la nouvelle terre de jeu de la mafia de Luvneel". C'était un banal restaurant familial avec un petit comptoir pour ceux qui veulent se désaltérer un peu, je regardait tout cela étrangement voire même déçu.
J'avançait d'un pas un peu lent en regardant attentivement l'environnement autour de moi, cherchant la moindre trace de jeu d'argent ou autre.  Étrangement j'attirait le regard de plusieurs personnes en costard, ces gens la me dévisageait comme si il savait qui j'était... Non ce n'est pas possible.  Je me suis donc accouder au comptoir et demanda au serveur un boisson alcoolisé, au moment où me posa le breuvage devant moi je lui attrapa la main et le tira vers moi pour lui parler doucement.

"J'ai entendu dire qu'il y avait des jeux ici, mais la je ne vois qu'un vulgaire restaurant tu peux me dire ce qu'il se passe ?"

J'avais toujours cette voix froide et cruelle qui donnait l'impression que je menaçait mon interlocuteur à chaque fois que je lui parle. Le serveur semblait un peu paniqué et me pointa du doigt un des hommes en costard en me conseillant d'aller le voir. Mais à peine ai-je eu le temps de remercier l'homme en le relâchant que je put sentir un main se poser sur moi : C'était un de ses hommes en costard et celui-ci me sembla un peu alcoolisé.

"Tu te prend pour qui de maltraiter le personnel devant nos yeux petit con ? Tu à un problème ? "


"Non, non monsieur il demander à voir l'autre pièce !"
- Cria le serveur désemparé

L'homme me dévisagea et me tendis une pièce en me regardant droit dans les yeux.

" Si tu veux aller dans l'autre pièce tu va devoir gagner contre moi à pile ou face. Si tu gagne tu peux passer, sinon je te colle une balle entre les deux yeux pour m'avoir provoquer.  "

Intéressant, malheureusement pour lui il ne savait pas a qui il avait affaire et gagner ce pile ou face sera un jeu d'enfant pour moi. Je le regardait donc dans les yeux avec un regard méprisant, presque pour le mettre au défi en jetant la pièce devant lui. L'objet métallique tournoyait avant de retomber, si elle tomber sur face je perdait dans
le cas contraire je gagne. Au moment crucial je vis la pièce s'arrêter sur face juste quelques centimètres avant de toucher le sol, heureusement je possède le pouvoir de tordre les objets et d'un simple mouvement je tordait la pièce pour la retourner avant de tomber.

"Gagné."-disais-je en me levant du comptoir

Entre temps un groupe de marchand était entrés juste à temps pour voir le spectacle, un ancien riait de ce la tête de l'homme après avoir vu sa défaite. Il n'aurait surement pas du faire ça : Le perdant en question mis en colère par l'humiliation qu'il à subit se défoula sur le vieil homme en l'agressant verbalement mais aussi physiquement.  Ce n'était pas très sport mais il n'avait qu'à réfléchir avant de se moquer d'un membre de la mafia. Mais je ne savais pas ce qu'il m'arrivait, je n'arrivait pas à laisser ce vieil homme comme cela et me suis retourner pour retenir le mafieux, c'est la qu'un jeune homme blond entra en scène et frappa l'homme d'un coup bien placé.  Je crois que lui aussi ne savait pas ce qu'il faisait... Putin cette bande d'imbéciles aller compromettre mes objectifs.

" C'est très intelligent de frapper un membre de la mafia de Luvneel dans une de leur propriété. Bravo. "-disais-je d'un ton moqueur

Je me suis quand même permis de relever le mafieux mis au sol et aperçu un étrange tatouage sur la jambe d'un garçon blond. Cela pouvait t'il signifier qu'il était d'une autre mafia ? Je devais le savoir mais hélas, le gang ne nous laissa pas le temps à la discussion.

"Mais qu'est ce que c'est se bordel aujourd'hui ! Vous allez me le payer cher bande de cons ! "


Tandis que l'homme tout juste remis du coup que le jeune homme lui avait asséner beuglait, le second homme ouvrir une porte et s'en alla surement cherche du renfort.
J'ai rapidement pris la même direction que lui, il n'y avait pas foule dans la partie restaurant, il n'y avait que nous d'ailleurs et je n'avais pas réellement envie de me transformer en passoire.

"Je vous conseille de jeter ce type par dessus bord et de vous dissimuler de l'autre côté de cette porte ou bien de vous enfuir. Bon courage."

Je semblait parler au groupe mais en réalité mes mots ne s'adressait qu'au jeune homme avec le tatouage étrange. Quoi qu'il en fut, je refermais la porte derrière moi et mis ma capuche avant de voir l'envers du décor :
Il y avait un grande salle de jeux semblable à un casino où il grouillait de monde, il y avait même une petite arène où se battaient des pugilistes pour le plaisir du public. Au dessus de tout cela on pouvait voir une vitre teinté ou devait se tenir le boss du restaurant.  Dans tout les cas je me suis assis à côté d'une table de poker le temps que les choses ce calme, j'était tout de même intrigué par le tatouage de l'autre jeune homme.



Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Oeil pour oeil, dent pour dent, mal pour mal [ Pv Yasuo ] Ven 18 Déc - 17:04






Hiro venait de défoncer la porte d’entrée du restaurant d’un coup de pied violent, envoyant valdinguer au passage un membre de la mafia dans le décor. Il s’assura alors du bon état de santé de son ami vieillard avant de jeter un rapide coup d’œil au reste du restaurant pour se rendre compte de l’état des lieux… apparemment, l’équipage avait bien profité du repas et surtout de la boisson. Une chose étrange l’interpella, plus que le bordel mit part ceux qu’il accompagna en mer… Un homme de grande taille vêtue d’un long manteau noire a capuche, il avait quelque chose qui cloché avec lui peut être dans ses yeux, Hiro connaissait bien ce genre de regard en quête de pouvoir et de sang toute personne qui croisera sa route sera en danger, capable à tout pour atteindre son objectif quitte à tuer de nombreux innocents, mais il avait quelque chose de plus en lui, une certaine aura que notre protagoniste ne pouvait pas cerner. Il sortit rapidement de ses pensées quand il vit l’homme qu’il venait de mettre à terre s’enfuir en direction d'une autre pièce tout tant beuglant comme un dératé qu’il allait lui faire la peau. Tout à coup une voix grave retentit dans le bateau restaurant, c'était celle de l'homme à la citatrice « Je vous conseille de jeter ce type par-dessus bord et de vous dissimuler de l'autre côté de cette porte ou bien de vous enfuir. Bon courage.», la porte se ferma derrière lui laissant gémir d'un cri strident.

Pour qui il se prenait, bien sûr que notre blondinet allait passer cette fichue porte et un peu exercice ne ferait pas de mal de plus il voulait en savoir plus sur l’objectif de l’homme à la capuche. L'oreille d'Hiro se mit subitement à siffler alors qu’un verre le frôla avant de s’écraser fortement sur le comptoir. Gardant son sang-froid, le jeune homme tournait doucement sa tête en direction de celui qui avait jeté l'objet. Il n'imaginait pas une seconde où qu'il allait se retrouver dans ce genre de situation. Le genre de situation que l'on pense prévenir, mais quand elle nous tombe dessus on se rend vite compte que finalement, on peut prévoir n'importe quelle circonstance, mais au final le plus dur est de réussir à gérer celle-ci. Soudainement un mec attrapa au niveau de l'épaule d'Hiro en l'interpellant par mon surnom. C'était un Mercenaire du Royaume de Luvneel, celui-ci tenait quelque chose dans sa main et le dirigea dans la direction de l’homme, il constata avec stupéfaction l'image sur le bout papier, qui n'était autre que notre cher assassin . Cependant, ce n'est pas vraiment ça qu'il le surprenait le plus mais plutôt la requête qui étaient affichés sous son surnom d'assassin renégat... Il regarda attentivement et dit avec insouciance sans s'en rendre compte à haute voix.

« Hiro Yoshinka ancien membre du clan d’assassin Yoshinaka surnommée l’Assassin renégat, est rechercher par la famille Misaki suite au meurtre de l’un de leurs bras droits toute personne qui rapportera cet homme vivant a Las Camp recevra une place de choix dans notre organisation »


Il s’avança lentement en essayant de ne pas faire d'histoire, mais il fut rapidement retenu par le mercenaire qui serra son épaule afin de l'empêcher de partir de la pièce. C'était ce que le jeune combattant détestait le plus, qu'on le force à faire quelque chose qu'il n'a pas envie . Sa réponse fut directe et précise lorsqu'il demanda au mercenaire quel était son problème. La seconde d'après Hiro tenait son bras dans sa main droite et exerça une pression assez puissante pour biser le bras du mercenaire. Comme-ci de rien n'était, l’assassin renégat commençait à se diriger vers la porte que l’homme à la capuche venait de prendre, mais les choses ne semblaient pas se passer comme il l'aurait prévu. Voulant à tout prix éviter de se faire embarquer par cette bande d'abrutis, il se dirigea avec force vers la porte en éjectant de son passage tous ceux qui si trouvaient, c'est la raison pour laquelle dans le feu de l'action, le jeune homme envoya deux des mercenaires traverser les murs du bateau.Hiro eut un choc quand il aperçut le seconde pièce, un casino ainsi que plusieurs autres divertissements illégaux sur les mers ainsi que la terre ferme, que faisait la marine à ce moment-là Les Civil faisaient foule dans le casino , à se demander s'il y avait encore quelqu'un dans les archipel alentour. Il faisait de son mieux pour marcher en évitant de cogner les gens, tout à coup la foule se mit à courir en direction des sorties, mais qu'est-ce qu’il se passait dans ce foutu navire restaurant en à peine quelques minutes la pièce était totalement vide comme si un animal sauvage était sortie de sa cage. Il comprit rapidement pourquoi les gens avaient fui aussi rapidement, un mec émergea  de nulle part, c'était un homme blanc, bien bâti mesurant deux mètres 80 pour environ 120 kilos, des bras noueux et musclés, un torse bien construit et des abdominaux bien dessinés. L’homme avait une coupe mitée longue légèrement ébouriffée grisâtre, derrière ses mèches travaillées, mais épineuses se trouvait des yeux de couleur jaunâtre perçante, qui délaisse un regard froid. L'individu fonça droit sur le jeune homme donnant un coup de poing que Hiro réussi a paré difficilement avec son avant-bras. Puis un coup de poing surpuissant vint le déstabiliser. il crut l'espace de quelques secondes que sa tête allait se décrocher du reste de son corps. D'un pas en arrière, le jeune homme réussit à rester debout et continua à faire face à son adversaire. Puis un autre coup, cette fois-ci dans le ventre, le jeta puissamment au sol. Hiro ce mit à gémir sur le sol, du sang coulait de son nez et de sa bouche. L'homme se déplaçait très rapidement, trop rapidement pour l’assassin . Il n'eut même pas le temps de se lever qu'il reçoit un énorme coup de pied dans la cage thoracique s''écrasant contre le mur.


« Je me présente les mioches ! Je suis le superviseur de ce navire ainsi que membre a part entière de la mafia de Luvneel , Uvo Rikuno ! Vous êtes tombé sur le mauvais navire a attaqué maintenant c'est à toi de souffrir l'homme en noir  [ Yasuo ] . »

PNJ:
 


Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Oeil pour oeil, dent pour dent, mal pour mal [ Pv Yasuo ] Mer 23 Déc - 21:43

Quelle journée ! Moi qui pensais que j'allais pouvoir me faire des alliés tranquillement avec un verre dans les mains et un petit cigare dans l'autre... Je peux vous dire que c'est raté complet. Je me retrouve donc la en train d'essayer de me fondre dans la masse en jouant une petite partie de poker avec d'autre habitués de cet structure, la partie se déroulait plutôt bien pour moi, j'ai dans ma main un petit brelan d'as et peut être 10 000 berrys à la clé !  Je me demande bien ce que pouvait faire le garçon blond à cet instant, jetant un petit coup d’œil vers la porte j'ai pu m’apercevoir qu'il y avait du grabuge là-bas. Concentré ! Il fallait que je reste concentré dans ma partie et faire comme si de rien n'était pour me fondre dans la masse et gagner l'argent ces petits morceaux de papier qui te rendre tellement puissant dans ce monde, plus puissant que la vie elle même. Enfin je dis dans ce monde c'est valable même dans le nouveau monde où ailleurs, il m'en faut. Il m'en faut beaucoup cela me servira de base pour construire mon organisation et m'équiper efficacement contre le gouvernement, il disposent de beaucoup trop d'armement pour rivaliser avec sa seule force... M'extirpant de mes pensées le moment fatidique arriva, celui qui marqua ma victoire sur cette table ! Et aussi celui qui marqua la fuite de tout mes opposants et même du croupier ! Qu'est ce qui ce passait je ne comprenais pas, cela devait être en rapport avec tout les bruits de baston et de ce mastodonte qui débarqua de nulle part. Je me suis quand même permis de me lever pour ramasser l'argent qu'il y avait tout autour de la table pour tout mettre dans un petit sac discrètement et me tirer avec l'argent tranquillement. Pendant ce temps le grand colosse c'est mis à attaquer le jeune blond qui avait réussi à se frayer un chemin parmi toutes ses personnes qui veulent lui faire la peau, impressionnant. Malgré ses airs assez inoffensif il semble renfermer une force impressionnante. Mais pas aussi impressionnante que celle du gars qui viens de lui mettre une raclée ! Sa vitesse est impressionnante pour sa corpulence de monstre, ce type est très dangereux. Il ne laisse même pas le temps au blond de se relever et lui renvoi un attaque dans le ventre qui ne laisse pas tout le spectateurs indifférents. Je crois que ma petite entrevue avec la Mafia de Luvneel va être plus musclé que prévue malheureusement.

" Je me présente les mioches ! Je suis le superviseur de ce navire ainsi que membre a part entière de la mafia de Luvneel , Uvo Rikuno ! Vous êtes tombé sur le mauvais navire a attaqué maintenant c'est à toi de souffrir l'homme en noir ! "- beuglait le mastodonte


Et voila maintenant qu'il veux me faire ma fête... Pourquoi je ne peux pas partir tout simplement avec l'argent, si je ne me fait pas d'alliés dans ses conditions je veux bien le comprendre mais bon de la à ce qu'il m'agresse c'est tout le contraire de ce que je voulais. Enfin bon, tant pis cela me fera un bon test avec la grosse arme que j'ai "trouvé " sur l'île que j'ai précédemment visité. J'ai donc posé mon sac où j'ai entreposé l'argent sur la table et vérifia qu'il n'y avait personne autour pour me le piquer, ensuite je me suis tourné vers ce molosse et avança doucement dans sa direction. Lui il n'hésita pas une fraction de seconde pour me foncer dessus et m’asséner un coup d'épaule avec toute sa puissance, sa vitesse est impressionnante mais semble résider dans son accélération. Ayant a peine eu le temps de parer en mettant tout le poids de ma lame contre lui je fut quand même envoyé à la renverse par tout cette force. C'était impressionnant, mais je n'allais pas perdre mon sang froid devant un homme comme lui.

" Pas mal, mais cela ne fera pas l'affaire. "


Je voulais juste l’énerver et cela semblait avoir marché, le colosse se déchaîna en envoyant une volée de coup plus puissant les uns que les autres contre mon arme que je tenais toujours en posture défensive. Il avait trop de force, mêmes en parant toute ses attaques derrière mon arme je subissait d’énorme dégâts au poignet. Je ne pouvait pas tenir comme cela très longtemps sans y laisser mes poignets. Au moment où il aller m'envoyer un coup de poing j'ai donc décidé de me baisser moi et mon arme pour effectuer un balayage avec mon arme pour le renverser et le briser les jambes si possible.  Le timing était parfait, il effectua son coup de poing dans le vide et mon arme aller se fracasser contre ses genoux... Quand soudain il effectua un saut d'une rapidité et m'envoya un coup de pied marteau d'une puissance ahurissante qui me fit traverser le plancher et je me suis retrouver la bouche en sang au sol sans que je n'ai eu le temps de dire "ouf" .

"Alors tu penser réellement m'avoir avec un coup aussi simple ! C'est qui qui ne fait pas l'affaire maintenant ? "


J'était dans une sale posture, mais j'ai pu analyser sa technique. En réalité il n'est pas si rapide que cela mais il possède des appuis excellent qui font qu'il peux atteindre sa vitesse maximal en un instant et atteindre la hauteur maximal de son saut très rapidement. J'était prêt a tenter quelque chose, j'utilisais mes pouvoirs pour tordre ses lacets et faire un nœud entre eux discrètement. J'ai pris le temps de me relever, le colosse semblait occuper a vérifier l'était de l'autre gars. J'ai pris un peu de distance et pointa mon arme en sa direction comme pour le provoquer avec un air serein malgré le sang sur mon visage j'avais toujours confiance et je n'était pas impressionné .

" Je te laisse une dernière chance de me mettre K.O, met toute ta force et toute ta vitesse dans cette attaque. Si tu ne m'atteint pas c'est fini pour toi."

Son sang ne fit qu'un tour et il me chargea encore plus rapidement que d'habitude... Enfin c'est ce qui se serait passait si il n'avait pas les lacets noué et ne s'était pas vautré très violemment contre le parquet le menton en premier. Il n'avait pas eu le temps de comprendre ce qui lui arrivait, effectua un bond en sa direction et lui asséna avec mes deux main et l'élan un coup d’épée qu'il n'allait pas oublier de si tôt... Si il survivait à cette attaque évidemment. Je profitait pour m’éloigner un peu de lui en marchant tout doucement en me dirigeant vers mon sac d'argent pour récupérer mon du.

"C'est dommage pour toi l'ami."

D'un geste de la main je tordais toute les planches les décollant une a une du plancher et d'un second gestes les faisait s'accrocher à l'homme encore  au sol comme pour lui faire un cercueil, en faisant bien attention de lui planter les clous dans les articulations.
L'expression finir entre quatre planche n'avait jamais si bien marché que pour cette homme.  Même si je sentait qu'il nous réserve encore quelque surprise je me dirigeais vers la sortie tout faisant attention à lui.


Spoiler:
 



Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Oeil pour oeil, dent pour dent, mal pour mal [ Pv Yasuo ] Ven 25 Déc - 22:53






Le problème lorsque l'on commence à se montrer actif dans des domaines que le monde et ses hautes instances juges "criminelles" combattre des mafieux sur un navire restaurant est un bon exemple, c’est que tôt ou tard, on finit par être pourchassé. Le soleil était à son zénith et un combat féroce venaient troubler le calme de cette journée, le dîner s’était transformé en règlement du compte, après que le jeune homme se prit plusieurs coups s’écrasant contre à peu près tous les murs du restaurant il avait littéralement tout cassé dans la pièce. La seule personne qui se trouvait encore sur les lieux du combat n'était pas des moindres, le mystérieux homme à la capuche. Il devait bien se marrer de voir le blondinet se prendre une telle correction, ce gars aux cheveux grisâtres était plus fort que la moyenne malgré sa corpulence imposante il avait une vitesse plus que respectable. Hiro ne faisait que ramasser des coups sans se défendre réellement. En effet, cette situation il avait lui-même causé des ennuis et sans le vouloir. De plus il voulait en savoir plus sur les aptitudes de l’homme, toujours enseveli sous un tas de gravats le renégat observa le combat avec attention analysant les moindres gestes des deux combattants s’était lâche de sa part mais il se devait d’apprendre plus sur eux . Le combat faisait rage entre le superviseur du navire et le mystérieux homme, malgré son corps plutôt frêle. Il réussit bloqué quelques coups, mais la différence de force était trop grande entre ses deux combattants, il avait atteint sa limite et ça se voyait sur son visage qu’il était dans une position plus que compliqué. Son regard changea rapidement on pouvait voir ses pupilles partir de tous les côtés, il était capable de suivre son adversaire du regard il s’était adapté à sa vitesse. C’était maintenant à lui de jouer un léger sourire se dessina sur son visage il avait trouvé un plan ...
« Je te laisse une dernière chance de me mettre K.O, met toute ta force et toute ta vitesse dans cette attaque. Si tu ne m'atteint pas c'est fini pour toi »

À peine le temps de finir sa phrase que le combat repris de plus belle, des veines se forma sur le front de son adversaire. Il posa puissamment son pied droit sur le sol, le fracassant d'une facilité déconcertante puis à l’aide de sa jambe gauche il se propulsa en direction de l’homme, quelque chose clocha dans ses appuis. Hiro remarqua que ses lacés était attaché ayant pour effet de le faire bascule vers l’avant, ni une ni deux l’homme à capuche effectue un mouvement latéral avec sa lame, lui tranchant le torse d'une habilité chirurgical . Le superviseur du navire s’écrasa lourdement contre le sol, le bruit de sa défaite résonna dans tout le navire puis d’un simple geste de sa main le plancher se mit à bouger des crissements de plus en plus fort se fit entendre. L’homme en sang était complètement immobilisé, les planches de bois l’avaient totalement entouré ... Ce n’était donc pas une illusion, il avait bien un pouvoir. Le paramecia du plancher ? La Logia du bois ? Ce n’était pas un Zoan car bon, le plancher n’est pas un animal ! Le combat était fini est le vainqueur était pas des moindres, il avait réussi a le vaincre non pas par la force , mais par la ruse. Un mauvais pressentiment parcourra l’échine de notre protagoniste une aura meurtrière s’accumula dans le cercueil de bois .. Uvo était bien vivant et il allait lui faire payer cher ce qu’il lui avait fait , son hurlement retentit dans le navire restaurant . Il explosa les planches de bois d’un bond rapide l’homme fonça dans une rage folle en direction de son opposant. Il était temps pour l’assassin renégat  d’entrée en scène telle un héro de bande dessiné , Hiro avait assez d’information sur les deux combattant ,leurs point fort ainsi que leurs points faibles. Le blondinet prit rapidement appuis sur ses deux jambes puis se projeta sur Uvo à une vitesse folle, en plein course il lui décrocha une multitude de coup point dans la mâchoire, recouvrant avec soin ses poings de diamant. Il prononçait à vive voix les mots qui invoquaient l'une de ses techniques,

« Panchi No Ame - パンチの雨 »

il le toucha sans problème avec rapidité, mais ne s'arrêta pas seulement là. Il continua alors jusqu'à toucher le mur de planche qui comportait la pièce d’en face. Il frappa assez fort pour passer à travers le mur, le combat était fini le superviseur du navire était vaincu il gisait au sol le visage en sang inconscient. Ce relevant avec beaucoup de peine, avec une main sur sa hanche et l’autre sur son front, la pièce était totalement dévastée. Par miracle, le navire flottait encore. le jeune homme voyait qu’une seule solution, ce bateau était équipé pour survivre à tout cela.Hiro se tourna en direction du mystérieux jeune homme d'une aire amuser.« C’était un chouette combat ! je te félicite pour ton sang-froid c’était un combattant plus que respectable  »

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Oeil pour oeil, dent pour dent, mal pour mal [ Pv Yasuo ] Sam 26 Déc - 1:06

Malgré tout ce qui c'était passé, je pense que la journée était bonne. J'ai quand même réussi à me faire pas mal d'argent à la table et j'ai pu tester mes pouvoirs en combat. Je me suis pas mal entraîné depuis ma fuite du palais mais je n'avais jamais eu l'occasion de tester ce que j'avais appris en combat réel, il me faut beaucoup plus d'entrainement c'est certain.

J'ai pu voir mes points fort et mes faiblesses et il faut à tout prix que je les corriges rapidement. Tout d'abord je ne suis pas assez vif et agile mais cette grosse épée en est peut être la cause, malheureusement je n'ai pas beaucoup d'argent pour m'acheter un sabre de qualité.  Je pense que je vais voyager un peu et entraîner mon corps pour devenir plus fort et plus rapide mais il me faut aussi de la technique c'est essentiel.  Aujourd'hui j'ai eu la chance d'avoir pu déceler la technique de mon adversaire, c’était vraiment limite. J'ai subit pas mal de dégâts je vais devoir me reposer un peu pour récupérer de mes blessures, enfin l'essentiel c'est que mon opposant dors entre les planches... Enfin c'est ce que je croyais quand un hurlement me glaça le sang, j'ai a peine eu le temps de me retourner que l'homme se ruait sur moi avec toute sa hargne, le corps en sang et défiguré. J'ai bien cru que j'allais passer un sale quart d'heure, mais le bond a décidé de sortir de sa léthargie et se rua sur l'homme à une vitesse ahurissante. Il avait fait exprès de subir des coups tout à l'heure ? Je me suis posé beaucoup de question mais le blond ne me laissa pas le temps de réfléchir et lui asséna une pluie de coup dévastateurs... ses poings étaient en diamant je crois. Il avait lui aussi manger un fruit du démon et pas n'importe lequel, un fruit bien connu des encyclopédies : Le fruit du diamant. Un pouvoir très puissant lui offrant un défense presque sans faille. Il enchaîna les coups de poings à un rythme très élevé et soutenu, avec un certaine finesse dans le placement de ses coups... Il doit savoir ce battre, il ne semble pas sortir de n'importe ou. Cela me donnait encore plus envie de découvrir la signification de son tatouage. Le blond avait mis au tapis le superviseur du Baratie et nous avons mis la pièce dans un sale état...  Pour m'assurer qu'il n'y aurait aucun témoin je me suis permis de planter ma lame dans son torse comme si je plantait un drapeau pour afficher mon territoire. En réalité tout ce que j'ai pu me faire ce sont des ennemis, c'était pas vraiment ce que j'avais prévu.



Il était temps de mettre les voiles, j'était venu dans un but précis et ma mission à été compromise par ce mystérieux homme blond. Mais je ne lui en veux pas vraiment, il me doit une faveur et je ne manquerais de lui rappeler. Mais sur le moment je me déplaçait en direction de la sortie avec mon petit sac d'argent en réfléchissant sur quel pourrait bien être ma prochaine destination. Il fallait que je devienne rapidement plus fort pour détruire ce gouvernement abject. Quand soudain une voix enjoué m'interpella,
c'était le jeune garçon blond. Il semblait essoufflé et peiné a se relever, main sur les hanches.

« C’était un chouette combat ! je te félicite pour ton sang-froid c’était un combattant plus que respectable  »

Il me félicitait pour mon combat ? Il avait donc fait exprès de prendre des coups pour pouvoir m'observer ? Cet homme cache quelque chose, sait t'il quelque chose par rapport à mon identité ? Si c'est le cas, cet homme en veux a ma vie. Mais ce serait étonnant. Dans tout les cas cette homme est étrange, et j'avoue que cela me perturbe de ne pas savoir ce qu'il me veux. Pourquoi observer mes techniques de combat ? Il veux m'affronter ? Il fallait que je reste sur mes gardes, je le regardait d'un air froid feignant de n'avoir subit aucun dégâts.

"Je ne sais pas ce que tu me veux, ni ce que signifie la marque sur ta jambe mais tu sais te battre et je comprend pas pourquoi tu a voulu observer mon combat."

Faisant volt-face, je sautais sur une embarcadère et posa mon arme avant de me retourner vers l'homme.

"Sache que j'était venu ici me faire des alliés, tu a gâché mes plans tu m'est donc redevable. Ne l'oublie pas pour la prochaine fois qu'on se verra. Je me nomme Yasuo, enchanté"


J'était prêt à partir, partir où ? Je ne le savais, mais je devais commencer par aller dans une grande ville pour m'informer de ce qu'il se passe ses derniers temps. Rencontrer cet homme blond n'était peux être pas du au hasard et nous allions nous revoir, j'avais posé un escargophone sur le ponton et lui fit signe de le récupérer avant de m'en aller sur une autre île.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Oeil pour oeil, dent pour dent, mal pour mal [ Pv Yasuo ]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Oeil pour oeil, dent pour dent, mal pour mal [ Pv Yasuo ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oeil pour oeil, dent pour dent. (Humour)
» Technique Publicitaire. Pour attirer l'Oeil.
» Pour les geeks des mmorpg et de tolkien
» soupe glacée pour édenté...ou non...
» THE MIDNIGHT LIBRARY (Tome 12) OEIL POUR OEIL de Nick Shadow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece : Refresh :: Zone d'Administration :: Les Blues :: East Blue :: Le Baratie-
Sauter vers: