AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Banalité quand tu nous tiens [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Banalité quand tu nous tiens [Solo] Ven 27 Nov - 22:59

Banalité quand tu nous tiens
Baraka && Roger


⊳ music theme




La coque du bateau craquait de toute part. Le port était en vue et je ne tardais pas à annoncer au capitaine du rafiau mon intention de mettre pied à terre. Le bateau fut alors rapidement dirigé vers un Dock relativement calme. Celui-ci ne m'étant pas inconnue, ce n'était pas la première fois que j'y avais mis les pieds. Ayant sorti au préalable Roger de la cale, j'amorçais alors ma descente. Sortant du navire, je vins à attraper mon chapeau, puis fis un signe de salutation au capitaine avant de prendre la route. Attrapant fermement les brides de Roger, je vins à me diriger vers la ville.



Depuis combient de temps on est pas passé par-là, tu t'en souvient Roger ?

* Hennisement *

Toi non plus ? On est bien avancé.




Marchant sur les Dock, je vins à jeter un coup œil aux alentours. Je fessais cela, histoire de pas déjà tomber sur quelqu'un avec qui j'aurais un contentieux. Il est vrai que je n'ai pas d'ennemis, mais un banale mal entendue peut faire beaucoup de mal, même après quelques années. Visiblement, il n'y avait rien à déclarer, je pouvais donc poursuivre mon chemin. Je n'avais pas réellement de but à ma venue ici, je cherchais pour ainsi dire du boulot. Quoi de mieux qu'un coin comme ça pour trouver du travail pour un vétérinaire.


Le bruit du contact de la roche et des sabots de Roger s'entendait à plussieurs mètres. À chaque pas, le regard inquiet des peu de gens sur les Dock ne me réjouissait pas vraiment. Le tapage n'est et ne sera toujours pas mon truc, car cela remplie n'arrange pas les liens que l'on peu tisser avec les gens. Enfin bon, je devais bien faire avec.

Continuant ma route, je viens à entrer en ville et à passer devant un taverne grande ouverte. Me stoppant nette, je vins à reculer d'un pas, puis à tourner légèrement la tête.


Tu m'as l'air un peu palichon l'ami !!


Rentrant dans la taverne, je vins à m'approcher d'un chien qui n'était pas bien jeune. M'accroupissant pour l'examiner de plus prêt, je vins à rapidement tourner le regard vers le bar ou hurler à plein poumon une femme.



Sortez-moi ce canasson de mon établisement !!


Tournant la tête dans l'autre sens, je vins à constater avec un léger agacement Roger à moitié entré lui aussi dans la pièce. Me relevant, je vins à lui faire signe du doigt et à lui ordonner avec panache de sortir prestement.



Sort de là Bougre d'Imbécile !!

Soufflant dans ces babines, il vint à faire marche arrière et s'asseoir juste à côté de la porte. Me retournant pour ma part vers le bar, je vins à hôter mon chapeau et à m'approcher de cette vieille femme. M'assaillant au comptoir, je vins à dire.



Un Sake s'il vous plait. Et sinon votre chien, il serait pas un peu malade, bien qu'il soit vieux ?


Qu'est que ça peut vous faire ?


Pas grand chose, c'était juste une question, je suis vétérinaire à mes heures perdu et il m'arrive d'avoir des déformations proffesionnelle donc...


Votre verre !!

Merci bien, tenez doit y avoir le compte.







avatar

Rapport du Cipher Pol
Niveau: 9
Expérience: 50/75
Berry's: 95.000
Nouveau
Nouveau
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 51
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Banalité quand tu nous tiens [Solo] Ven 27 Nov - 22:59

Banalité quand tu nous tiens
Baraka && Roger


⊳ music theme



Sortant de la taverne, j'avais passais une bonne demi-heure à tenter de converser avec la tenancière de ce débit de boissons. Malheureusement, cette dernière n'était pas très prompte à lâcher quelques infos sur les actualités du moment, pourquoi j'en avais aucune idée. Ressortant pour le moins sans ces dis infos, je fis alors signe à Roger qui vint à ce lever et à me suivre. Ce levant aussi prestement qu'il le put, il emboîta le pas et me suivis dans les rues de la ville.

Arrivant dans une rue plutôt bondée, je vins à me rendre compte qu'il s'agissait là d'une rue commerçante. Les étales foisonnaient de tous et de rien, de l'alimentaire aux textiles, en passant par des bibelots sans réelles utilités, chaque vendeur avait sa façon de se faire entendre et comprendre dans ce capharnaüm.


Attrapant fermement les brides de Roger, je vins à m'engager dans cette rue bondée. Poussant délicatement certaines personnes pour me frayer un passage. Bien qu'assez hésitant, les gens comprirent plutôt vite, qu'ils devaient se décaler pour faire passer mon compagnon à quatre pattes. Au contraire de ma petite personne, Roger lui ne fit pas le délicat en forçant un peu le passage ce qui fit un peu ronchonner certaine personnes au finale.

Ce fut après de nombreuses et laborieuses minutes que nous vinrent à traverser cette rue. Jetant un léger coup d'œil au-dessus de mon épaule, je constatais quelques regards désagréables à notre égard. Ne cherchant pas à éterniser les choses, nous vînmes à partir et à chercher un accès vers une quelconque sortie en dehors de la ville.

L'horloge tourna quelques minutes avant d'enfin découvrir une ouverture vers le monde rurale et ainsi nous permettant de nous éloigner de cet urbanisme qui n'était pas à notre goût.








avatar

Rapport du Cipher Pol
Niveau: 9
Expérience: 50/75
Berry's: 95.000
Nouveau
Nouveau
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 51
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Banalité quand tu nous tiens [Solo] Ven 27 Nov - 22:59

Banalité quand tu nous tiens
Baraka && Roger


⊳ music theme



Nous avions entamé une ballade vers l'inconnue. Chevauchant Roger depuis notre sortie de la ville, nous suivions alors une route longeant de verts pâturages où brouter en toute quiétude vache, chevaux et moutons. On pouvait voir au loin, forêts et maisons, dispatchées sur ce paysage verdoyant, calme et légèrement balayé par le vent. Le chemin de terre sur lequel nous nous promenions s'étendait presque à perte de vue, s'engouffrait seulement au loin dans une forêt épaisse et luxuriante.

Avançant au pas, le regard porté sur l'horizon, je scrutais le paysage et en admiré toute la beauté. Parcourant à peine une demi-lieue, je vins à croiser au détour d'un chemin, une jeune femme accompagnée de quelques moutons et d'un chien aboyant de tout son souffle sur les bêtes quelque peu récalcitrantes à leur déplacement. Je vins alors et sens perdre de temps, à me présenter à elle comme l'homme de soin que je suis. Elle pour sa part, poursuivit en se présentant à moi comme une humble bergère déplaçant son troupeau afin de les faire paitre dans des pâturages plus verdoyant. Ayant du temps à perdre, je vins lui proposer mon aide, qu'elle accepta sans hésiter. C'est ainsi que je vins à jouer les bergers à mon tour.

Sur la route, je vins à discuter de futiles banalités avec cette bergère. Elle me parla surtout de son attache envers ces animaux qui sont tout pour elle. Ils vivent pour elle et elle pour eux, c'est un échange équivalent où chacun y trouve son compte. C'est peu la même logique qu'il y a entre moi et Roger, nous sommes indissociables.

C'est après un voyage tout en délicatesse, que je vins à reprendre ma route une fois cette bergère et ces moutons arrivés à bon port. Repartant vers l'inconnue, c'est fier d'avoir pu porter mon aide que je repartis sur ce chemin sans réel but.








avatar

Rapport du Cipher Pol
Niveau: 9
Expérience: 50/75
Berry's: 95.000
Nouveau
Nouveau
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 51
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Banalité quand tu nous tiens [Solo]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Banalité quand tu nous tiens [Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oh, jalousie quand tu nous tiens!
» Bretagne... quand tu nous tiens.
» Espoir quand tu nous tiens
» OS, Jalousie quand tu nous tiens!
» Nostalgie quand tu nous tiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece : Refresh :: Zone d'Administration :: Les Blues :: East Blue :: Autres îles-
Sauter vers: