AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Au pays des Soldats. - Feat. Shigeru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Au pays des Soldats. - Feat. Shigeru Mar 17 Nov - 23:04

Au Pays des Soldats.
feat. Shigeru Miseo
Qui agit seul agit pour trois.. Koala

Shell Town hein, cette ville puait le bleu. Y'en avait tellement qu'à force je commençais a me demander si justement j'arriverais a trouver un bar avec ne serait-ce qu'un seul soldat dedans, ces types me la mettait mauvaise. J'étais dans une sorte de boucle infernale, un matelot à gauche, un autre a droite, un devant moi puis derrière.. l'insécurité, ça ne devais pas vraiment exister ici.

Et puis, après une bonne heure de marche dans le centre ville, esquivant les types bien trop chiant pour leur prêter attention. Je finit par faire une halte dans cette taverne. « Le Poisson Frétillant » Un nom plutôt original, pour un vieux rade pourri. Cigarette au bec, je commençais a me tâter, ça risquerais d'entacher ma réputation si l'on me voyait entrer dans un truc comme ça.. Et puis merde ! On ne vit qu'une fois !

Porte poussée du pied, je pénétrais dans la salle, les regards des gens ici n'avaient rien à voir avec les autres endroits que j'avais fréquenter. Ici, pas de soldats en train de se bourrer la gueule a la bibine, mais bien des types a l'air crapuleux et des gros cigares a la bouche. Oh oui, des gaillards qui seraient prêt a me rentrer dedans si je faisait le malin.. qu'est-ce que j'adorais cette idée !

Allant dans une table au fond, éclairé par la seule bougie réellement utile de la pièce, mon visage s'éclairait a chaque fois que tirais sur la clope.
Pieds sur la table je dévisageais la plupart des types présent. De toute façon, qu'est-ce que je risquais hein ? Si l'un deux faisait le fou, je n'aurais qu'à crier a l'aide et les soldats iront s'occuper d'eux !

« Monsieur ! Enlevez vos pieds de la table ! C'est pas une porcherie ici ! » m'avais dit la serveuse avec les sourcils froncés tandis que je la regardais avec un air incompréhensif. « Qu'est-ce que tu veux toi ? Est-ce que j'ai tué quelqu'un ? Non ? Alors pourquoi tant de haine.. Sinon, je prendrais juste un lait frais. »  Lui avais-je rétorqué sans vraiment prêter attention a sa réponse.

A coté, des gens qui jouaient au Poker.. argent, de l'argent était en jeu.. j'avais beaucoup de mal a me contenir quand ça parlais d'argent ! Me levant soudainement pour m'asseoir a leur table, les regardant droit dans les yeux l'air de dire que j'étais pas un pauvre couard. « Je rejoins la partie ! » avais-je dis au gens assis alors que je prenais les cartes en mains.. espérons que j'aie assez de chance pour pas perdre tout ce que j'ai.
avatar

Rapport du Cipher Pol
Niveau: 9
Expérience: 65/75
Berry's: 188.000
Gardienne du Savoir
Gardienne du Savoir
Voir le profil de l'utilisateur http://op-refresh.forumactif.org
Messages : 76
Localisation : Dans vos Coeurs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au pays des Soldats. - Feat. Shigeru Mar 17 Nov - 23:49

Welcome to my country !


La Marine a pour mission de faire que les bons citoyens soient tranquilles, que les mauvais ne le soient pas.






Après quelques mois, je suis enfin récompensé de mes loyaux services, j’ai été nommé Sergent-Chef et en plus de cela j’ai réussi à avoir quelques jours de repos. La première des choses que j’ai faite c’est de me décontracté et quoi de mieux pour se détendre que d’aller dans une bonne vieille taverne ?! Mais attention pas n’importe laquelle, celle réputée pour recueillir des personnes à qui ils ressemblent au plus à des bandits.

J’ai un léger sourire en quoi, à l’idée de me battre en me présentant comme civil me réjouis, j’adore combattre après tout.

Bien sûr pour éviter de me faire remarquer avec mon corps cybernétique je me suis équipé ! Je porte mon grand manteau noir en cuir accompagné d’une paire de gant qui à son tour est en cuir et de la même couleur et pareil pour les bottes.

J’aime bien ce genre de vêtement. Après tout ça change des uniformes de la Marine trop simpliste à mon goût. Bon la couleur n’a pas été cherchée bien loin mais avec cet accoutrement je parais plus sévère et encore plus dangereux que d’habitude.

Aujourd’hui j’ai laissé mon katana à la caserne, après tout je n’ai pas prévu de tuer quelqu’un, juste boire un coup dans une taverne assez hostile.

Je suis devant la taverne, la porte est fermé, des cris de joie s’entendent de l’extérieur, je décide de rentrer.
Je pousse la porte d’un simple coup de main tout en m’allumant un gros cigare avec l’autre main.

Les gars du bar me voyant se taisent. Ils me regardent très suspicieux, je pénètre dans l’établissement en refermant la porte, je ne laisse aucun sentiment paraître. De leurs côtés ils continuent d’observer mon avancée dans la taverne comme si ils savent qui je suis. Je finis par m’asseoir tranquillement sur une chaise, le silence disparut, ils recommencent leurs vies comme si je ne suis pas rentré.

Une jeune et belle serveuse vient à ma table pour me demander ce que je veux boire ou manger.

- Apportez-moi un bol de nouille et du saké s’il vous plaît.

Quelques instants après mon entrée un autre homme est arrivé, son intrusion n’a pas eu le même effet que la mienne, il s’assit à une table et la serveuse qui m’a aussitôt servie lui fait une remarque.

Ne semblant pas être la bienvenue l’homme réplique de façon arrogante parlant de la Marine, comme quoi si il lui arrive quelque chose ici il n’a qu’à compter sur nous.

Il n’a pas faux mais il n’a pas raison, ce genre de type arrogant et comptant toujours sur les autres me tapent sur le système, lorsque nous faisons quelques choses qui va à l’encontre des règles il faut des fois en assumer les conséquences.

Il finit par passé sa commande et sans doute attiré par l’argent il a rejoint la table de poker à côté, je commence à observer cette partie, sans doute que certains doivent tricher mais ça n’est pas mon problème, l’heure est pour le moment de me rassasié !

La serveuse vient de finir d’apporter mon petit repas. J’entame légèrement le bol de nouille chaud, à chaque bouché j’apporte une gorgée de saké, cela me fait du bien, un bon repas et aussi un peu de repos ! Je viens seulement de réalisé que le repos de temps en temps ça fait du bien ! Je suis si acharné au boulot que je ne prenais pas une minute pour moi, peut-être que le colonel de la base à bien fait finalement de me forcer à prendre des vacances eheh.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au pays des Soldats. - Feat. Shigeru Mer 18 Nov - 0:29

Au Pays des Soldats.
feat. Shigeru Miseo
L'homme a la main leste.. Koala

La partie s'annonçait compliquée. Le jeu posé sur la table s'annonçait vraiment mal.. et en plus, c'était mes derniers berrys. On peut dire que ces types m'avaient vraiment dépouillé ! La mise augmentait a chaque tour de parole.. et je doublais, encore, encore et encore ! Jusqu'au final.. « Perdu ? Moi ? Pas encore ! » je venais de perdre, une fois encore. C'est comme si le sort s'acharnait sur moi, qu'avais-je fais au monde pour mériter ça ?! Tout un tas de truc en fait. Mais cette fois, c'était trop ! Je n'allais quand même pas me laisser dépouiller comme ça, il fallait que je réagisse !

« Pitié ! C'était tout ce que j'avais ! Rendez moi mon argent s'il vous plaît ! » avais-je dit a l'homme assis a ma gauche avant de me jeter sur ses genoux comme un mendiant, c'était le gars le plus riche de la table il aurait quand même une pièce a me donner. Non, pas du tout a la place il m'avais chassé comme un chien.
Je lui avais tourné le dos, pour y faire apparaître un grand sourire alors que je retournais a ma table, allumant une nouvelle cigarette, certains diront que je fume beaucoup trop.

Le type ne s'en était pas rendu compte, mais sa bourse était mienne désormais. Au poids, j'avais supposé qu'il y avait au moins huit mille berrys, je n'allais pas hésiter une seconde a les dépenser. « Serveuse ! J'vais prendre tout ce qu'il y a sur la carte finalement.. et mon lait frais, ça arrive ?! » Lui avais-je dit alors qu'elle était passée pour apporter le repas a un type bizarre.. décidément, y'en avait partout des mecs comme ça ici. « Ah et au passage, oubliez l'addition pour ce gars.. même s'il a une tête vraiment bizarre, c'est moi qui régale ! Offrez lui une boisson ! » C'était pas mon argent, qu'est-ce que j'en avais à faire d'un coté.

Qu'est-ce que je faisait a Shell town déjà ? Certainement pas une visite de courtoise.. je ne voulais pas m'engager dans la marine non plus mais, qui sait peut être que je trouverais des choses intéressantes par ici. J'avais entendu parler d'un type, recherché par la mafia de Luvneel, un soldat de la marine paraîtrait-il.. ici c'était la plus grande base des mers bleues donc après tout, j'avais toute mes chances de le trouver dans le coin !

La serveuse était revenue accompagné de sa collègue, a elle seule, elle ne pouvais pas porter tout les plats, c'était compréhensible. Sortant la liasse de billets qui traînait dans la bourse, c'est avec elle que l'addition fut payée, pour moi, comme pour ce type étrange. « Gardez la monnaie mes jolies. » ces mots étaient sorti de ma bouche par pur arrogance mais, les types étaient bien trop concentré dans leur partie pour le remarquer.

C'est donc à ce moment que je me mit a attaquer mon repas comme si je n'avais pas mangé depuis des jours. Bon Appétit !
avatar

Rapport du Cipher Pol
Niveau: 9
Expérience: 65/75
Berry's: 188.000
Gardienne du Savoir
Gardienne du Savoir
Voir le profil de l'utilisateur http://op-refresh.forumactif.org
Messages : 76
Localisation : Dans vos Coeurs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au pays des Soldats. - Feat. Shigeru Mer 18 Nov - 7:28

Ça se corse !


La Marine a pour mission de faire que les bons citoyens soient tranquilles, que les mauvais ne le soient pas.






Je prends mon visage dans mes deux mains, il croit que je ne l’ai pas vu prendre la bourse d’une de ses crapules… ahlala, il me désespère cet homme, surtout qu’il croit que son affaire va marcher ? Deux secondes avant il mendiait et maintenant c’est Crésus ! Je finis mon bol de nouille avec la bouteille de saké en vitesse.

Malgré tout ça, je sens que ce jeune rasta à quelque chose de spécial que ne dégage pas les autres gars de la taverne.

Il est sympa il paie mon repas mais je n’aime pas l’idée déjà que ce soit quelqu’un qui me paie mon repas avec de l’argent sale en plus.

Je me lève discrètement, je fais le contourne de sorte qu’il me voit pas arriver.

Un vol, c’est puni d’aller en prison pendant quelques jours, personnellement je trouve ça con d’être enfermé pour des petits vols comme ça… je décide plutôt de l’avertir.
En arrivant au niveau de sa chaise, me situant derrière lui je lui pose ma main d’acier cachée par le gant de cuir sur l’épaule, une poigne puissante et lourde alors est sur son épaule. Je baisse ma tête afin de pouvoir lui murmurer quelques paroles à l’oreille. Je parle dans mon col qui se relève jusqu’à mon nez, ma voix est du coup un peu étouffé mais grâce à ça il ne remarquera pas de sitôt que je suis un cyborg.

- Sens-tu ma main ? C’est le poids de tes crimes si tu continues dans cette voix-là. Tu sais, pour vol généralement on est enfermé pour quelques jours… par chance pour toi d’un, je suis en vacance et de deux je trouve ça con pour l’instant que tu sois enfermé pour un crime aussi ridicule.

Je tais durant quelques secondes le temps que mes paroles lui montent au cerveau avant de reprendre.

- S’il te plaît rends-lui sa bourse  sinon nous allons être obligés de combattre si il remarque que sa bourse a été prise.

Plus je parle et plus ma main est lourde, l’acier pèse son poids après tout.
Suite à mes paroles, j’écoute la taverne, elle semble avoir trouvé un calme inhabituelle, je regarde à droite et à gauche… je crois bien que ces salops ont découverts que je ne suis pas un civil. Sans doute la taverne va se transformer en mêlée dans quelques minutes bordel… décidément mes vacances risques d’être mouvementées.

Tout à coup le mec qui s’est fait volé s’en est rendu compte, il demande à ses amis si ils ont vu quelque chose et là ça ne sent pas bon pour nous, il semble soudainement être pris par une idée ! Il se lève de sa chaise en nous pointant du doigt.

- Vous ! Vous croyez que je ne vous ai pas vu avec votre petit jeu ! Toi-là qui te fait passer pour un mendiant tu crois pouvoir me voler comme ça avec ton complice ! Tu crois pouvoir payer ton repas et celui de ton complice avec MON argent ?! Bande de gamin écervelés ! On va vous faire la peau !

Les gars de la taverne sortirent des couteaux, d’autres des petites massues enfin tout pleins d’armes qui n’ont pas lieu à être en leur possession.

Soit il va falloir nous battre, de plus que nous sommes déjà encerclés ! Il semble que mes vacances ne seront pas encore pour aujourd'hui... . Après tout, aucun échappatoire possible pour un représentant de la Justice.

Ma voix puissante résonne dans la taverne malgré l'étouffement de mon col.

- Je suis le Sergent Shigeru, calmez-vous tout de suite ou je ne garantie pas que vous resterez ici après notre affrontement.

Ils ne semblent pas tenir compte que je suis de la Marine, soit, l'heure de les enfermés a sonnée.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au pays des Soldats. - Feat. Shigeru Mer 18 Nov - 23:36

Au Pays des Soldats.
feat. Shigeru Miseo
Fuite improvisée.. Koala

J'étais en train de taper dans mon assiette comme un affamé, le monde autour de moi semblait s'effacer, comme si j'étais seul face a mon repas, chose tout à fait normal ! Après tout, de quoi est-ce que j'avais a me soucier, les types étaient encore dans leur partie de Poker, je n'aurais qu'à finir mon plat et repartir tranquillement, comme si de rien n'étais.

Enfin, ça c'était avant que superman ne vienne m'écraser l'épaule de toute ses forces en beuglant tout un tas de truc incompréhensible. Enfin, tout m'avait paru incompréhensible, jusqu'au moment ou il m'avait dit de rendre la bourse que je venais de dérober a ce gaillard.. Et la, c'était le drame.

En plus de me faire écraser l'épaule, je regardais la table de poker, se retourner petit à petit vers moi.. vous vous doutez bien que s'il n'avait rien dit ils n'auraient sûrement jamais remarqué ce qu'il s'était passé.. Mais bon, être un super héros ça a un prix, maintenant tout le monde dans la taverne avait les yeux rivés sur nous. « T'es fier de toi... enfoiré ! C'est comme ça que tu me remercie ?! » avais-je balancé en me retournant pour voir le visage du justicier de la journée, stupéfait de savoir que c'était celui a qui j'avais payé le repas.

Les esprits s'échauffaient et les regards aussi. Ils me fusillaient comme si j'avais fait une chose extrêmement grave. « Bon les gars.. on se calme.. on va essayer de trouver une solution.. hein ? » Mais le type a qui j'avais volé sa bourse ne l'entendais pas de la même façon, l'autre gars avait pourtant bien dit qu'il faisait parti de la marine nan.. Un marine ? Ici ? Encore ?! « Bon, vous savez quoi j'ai une solution » Je m'étais levé, laissant sur place le dénommé Shigeru

« Bon écoutez, mettons les choses au clair. Je me nomme Mikazuki Hideo, je suis un représentant du gouvernement mondial. Vous n'aimeriez pas vous mettre le gouvernement a dos, croyez moi. » Disait-je tout en tournant autour de la table des agitateurs « Vous avez sorti vos armes, face a un représentant de l'ordre.. et surtout, un descendant des familles royales. J'espère que vous savez ce que vous faites. » Ils me regardaient tous d'un air incompris, car c'est vrai, a me voir j'avais l'air vraiment convaincu de ce que je disais.. « Et comment on peut en avoir la preuve ? » avait dit un gars de la table..

Mon expression avait immédiatement changé et c'est à ce moment là qu'ils comprirent que je mentais.. je n'avais plus le choix, il fallait que je le fasse. Rapidement je me mis a observer les lieux, la fenêtre donnait sur la rue extérieure et était dégagée, quand a la porte elle donnais sur la rue principale mais.. l'accès y était difficile il y avait ce type a qui j'avais volé l'argent.. l'autre, quand à lui était déjà en préparation d'un combat.. J'espère qu'il comptais pas sur moi pour l'aider, c'était quand même lui qui m'avais mis dans la merde ! « Bon et bien.. c'est le moment de se dire.. bye-bye ! »

Rapidement, je sortais mon pistolet, caché dans mon veston pour tirer sur la lampe au plafond, ce qui avait plongé la pièce dans le noir. Plus personne n'y comprenais rien, l'agitation était suprême « Ou sont-ils ? » avait demandé l'un des gars.. « Je ne sais pas ! J'ai bien entendu le bruit d'une fenêtre qui s'ouvre en tout cas ! Eh merde, on y voit rien ! » avait-dit l'autre. Il ne restait plus qu'à savoir ce qu'il allait se passer, tandis que dans la petite ruelle, quelqu'un s'enfuyait en courant.
avatar

Rapport du Cipher Pol
Niveau: 9
Expérience: 65/75
Berry's: 188.000
Gardienne du Savoir
Gardienne du Savoir
Voir le profil de l'utilisateur http://op-refresh.forumactif.org
Messages : 76
Localisation : Dans vos Coeurs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au pays des Soldats. - Feat. Shigeru Jeu 19 Nov - 10:09

Me voilà !


La Marine a pour mission de faire que les bons citoyens soient tranquilles, que les mauvais ne le soient pas.






Me voilà dans une sacrée situation, la lumière seulement la lumière des fenêtres éclaire l’intérieur de la taverne, les combattants et moi-même sommes coincés dans ce  noir et en plus le voleur a dû se casser par la fenêtre selon les dire des mécréants.

Il est temps pour moi de passer aux choses sérieuses. Je compte bien tirer les oreilles de ce mendiant après mettre sorti de ma position actuelle.

Un soupir d’emmerdement n’a pas pu s’empêcher de me faire bailler. Bon faut que je m’occupe de ce menu fretin.

*Baille*

- Shalala, vous êtes en état d’arrestation.

Plongé dans les ténèbres le plus total, ils me cherchent, pendant ce temps, à cause des la très faible luminosité ils n’ont pas remarqué que la taverne est remplie de fumée blanche assez dense. Grâce à ça je peux sentir où ils sont à peu près et ce qu’ils font.

Grâce à cela je peux me déplacer en toute tranquillité, je sens tout ce qui m’entoure, aucun risque pour moi de me faire repérer. Je profite de ce temps pour jauger combien ils sont. Je dirai une vingtaine. Une vingtaine qui à cause de leur raffut peut paraître être une centaine facilement, de quoi impressionné un ennemi ne sachant pas leur nombre. J’entends certains beugler « Tu es un homme mort le soldat ! » « Sale connard ! » enfin bref, que des gentils mots à mon égard.

Dans cette confusion je profite de l’effet de surprise que j’ai pour frapper mes premiers ennemis à coup de poing. Mes coups accompagnés de mon acier sèche littéralement les plus faibles qui finissent par s’effondrer sur le sol.

Mes ennemis dans la confusion la plus totale finissent par se frapper tous les uns et les autres, créant une mêlée assez sanguinaire. « Ils sont assez cons pour tous se foutre sur la gueule, c’est bien des cons ça. »

Enfin, il y a les plus intelligents qui ont fini par ouvrir la porte, laissant un autre faisceau lumineux éclairer la pièce mais pas assez grand pour pouvoir retrouver la visibilité entière de la pièce, surtout que ma fumée dense ne permettait pas d’améliorer l’acuité visuelle des autres.

Je me dirige vers la porte, je ne veux qu’aucun d’entre eux ne puissent s’enfuir, ils sont tous coupables d’avoir défié un représentant de la Justice malgré le mensonge du voleur grossier de tout à l’heure je suis tout même une sorte de représentant du gouvernement. Je fonce droit sur la sortie à toute vitesse en me propulsant avec la fumée. Je finis même par rattraper ceux qui veulent fuir. Le poing armé et arrivant comme une fusée, lorsque mon poing a touché à peine son visage le fuyard prit son envole jusqu’à atteindre le mur du voisin d’en face.

D’un côté heureusement qu’ils font le bruit de cents hommes car grâce à cela une troupe de mes camarades est arrivé devant la taverne, je m’en aperçus lorsque je me mis à poursuivre les fuyards, la Marine a déjà encerclée les lieux. Un sourire se dessine sous mon col. Un soldat que je connais me demande la situation.

- Shigeru-dono, que se passe-t-il ?! N’êtes vous pas censé être de repos ?

Je parle avec ma voix étouffée.

- En vitesse, à l’intérieur c’est une grosse mêlée entre brute, dépêchez-vous de les arrêtez, de mon côté faut que j’aille retrouver quelqu’un pour lui tirer les oreilles.

Suite à cette brève discussion, pour aller plus vite je suis la direction sur laquelle la fenêtre indique, pour aller plus vite je m’aide de la propulsion de la fumée sous mes hanches, laissant une mince traînée de fumée derrière moi.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au pays des Soldats. - Feat. Shigeru Ven 20 Nov - 22:35

Au Pays des Soldats.[FIN]
feat. Shigeru Miseo
La kleptomanie, un fléau [FIN]. .. Koala

Haha ! Bande d'imbéciles, si seulement ils savaient ou est-ce que j'étais, il y avais ce type qui transportait des tonneau dans la ruelle derrière la fenêtre, c'était aussi simple de me cacher dedans que de boire un verre d'eau. J'entendais le grabuge dans la taverne alors que je m'éloignais dans le chariot rempli de tonneau. Ou est-ce qu'il allait ? Ça par contre je ne savais pas. En fait, je suivais juste mon avancée grâce au bruit de la carriole.

Il faisait tout noir dans ce tonneau et je ne savais dire si ça faisait cinq minutes ou bien une heure que j'étais dedans. En tout cas, ce qui était sur, c'est que je n'étais plus au même endroit, j'entendais la mer de la ou j'étais.. attend, la mer ? C'était quoi ce bordel, j'étais en centre ville tout a l'heure.. C'est quoi cette merde ?!

Un violent choc fit tomber le tonneau et moi avec, le couvercle sauta et un type tomba sur le plancher. Ce type, c'était moi, un bleu sur le front car c'était la tête qui avait tapé en premier et la première chose que j'avais remarqué autre que la douleur, c'est qu'il faisait assez sombre ici. J'étais quand même pas retourné dans la taverne quand même.. Non, impossible sinon, j'serais sûrement en prison a l'heure actuelle ! Non, j'étais dans une sorte de cale.. La je m'étais dis une chose, soit ce type dans sa carriole courrait a la vitesse de la lumière, soit je venait d'être victime d'une ellipse.

Je sortais mon paquet de clope, il ne m'en restait plus que deux.. j'aurais du en acheter pendant que j'étais sur terre, surtout, je ne savais pas a quel moment j'allais redescendre. La flamme du briquet avait éclairé la moitié de la pièce alors que j'allumais ma cigarette.. autour de moi j'apercevais que je n'étais pas le seul tonneau.. enfin, qu'il y en avait plein d'autre autour.. curiosité oblige, je m'étais mis a ouvrir certains tonneau, vous savez, histoire de tomber sur un petit truc qui me permettrais de me remplir les poches.. la kleptomanie, un vrai problème !

« Tiens tien, bonjour ma belle. » avais-je dit après avoir ouvert ce dernier tonneau.. qu'avais-je trouvé a l'intérieur ? Une femme, enfin, c'était ce qu'il semblait.. tout était a sa place chez elle.. ça ne pouvais être qu'une femme ! Mais la faible lumière m'empêchait d'admirer le tout. « Ça te dirais pas que toi et moi on prenne un Ice Cream ? Sapapaya comme on dit hein. Oh, je vois, tu fais la silencieuse et.. » quelque chose vint m'arrêter immédiatement dans mon délire. « Eh toi la ! Qui est-tu » avait dit ce gaillard avec l'arme pointée sur ma tempe, mes bras se levèrent immédiatement et le speech prononcé dans la taverne tout a l'heure refit son apparition. « Un nobliau hein ? Ça tombe bien ! On va sur Goa, peut être que la bas t'aura un peu de valeur en tant que rançon ! » Et la d'un coup, plus rien, il venait de m'assommer d'un coup sec. Je m'y attendais pas a celle la...
avatar

Rapport du Cipher Pol
Niveau: 9
Expérience: 65/75
Berry's: 188.000
Gardienne du Savoir
Gardienne du Savoir
Voir le profil de l'utilisateur http://op-refresh.forumactif.org
Messages : 76
Localisation : Dans vos Coeurs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au pays des Soldats. - Feat. Shigeru

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Au pays des Soldats. - Feat. Shigeru
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alice au Pays des Merveilles [ COSPLAY ]
» hors série du journal "L'Alsace Le Pays" sur les 25 ans du festival Bédéciné à Illzach
» [Ciné...] Alice au Pays des... cauchemars !!!
» joli sampler ....chez "Au pays des biscornus"
» Le racisme des noirs dans les pays du maghreb

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece : Refresh :: Zone d'Administration :: Les Blues :: East Blue :: Ville de Shell-
Sauter vers: