AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Une compétition pas comme les autres [Solo - Event ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Une compétition pas comme les autres [Solo - Event ] Jeu 7 Jan - 16:03

ssssssssssssssss
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une compétition pas comme les autres [Solo - Event ] Dim 10 Jan - 16:01








« Les rencontres hasardeuses ! Quand on parcourt le monde de cette façon, on est toujours surpris de ce que l'on peut voir au fur et à mesure que le temps passe. Les jours s'enchaînent on voit des choses inhabituelles, on fait des choses aventureuses, on apprend les choses inhabituelles, on comprend des choses inhabituelles. La raison de tout ça ? Personne ne le sait réellement, mais généralement c'est suivant l'habitude de la personne à se retrouver dans des affaires inattendues. »


Hiro avait un don pour ça, à cause de son statut d’ancien assassin et surtout à cause de son passé, mais tout ça il le doit à son caractère curieux... Effectivement, en étant un homme observateur cela déteint même sur la vie de tous les jours, tout ce qui attire le regard à pour habitude de conduire le jeune homme dans des situations foireuses pas forcément, mais qui lui donne sa dose d'aventure pour une journée entière. Sur le Royaume de Torino, un homme cornu du nom de Susanoo en voulait à la vie de notre protagoniste pour les bien faits de la compétition. À peine le temps de vraiment observait que la première attaque de l’homme le surprit. Il s’avança dans la direction du blondinet à toute vitesse puis d'un coup , Hiro vit sa lance s’avançait en direction de ses jambes. D’un bond suivit d’un salto aérien, le jeune homme esquiva aisément son attaque basique avant de retomber sur ses pieds avec un sourire moqueur sus ses lèvres. Le cornu planta puissamment sa lance aiguisée au sol et se retourna quand il semblait surpris par la désinvolture et la flegmatique de notre protagoniste  qui ne changeait pas trop de d’habitude. Cette expression sur son visage montrait à quel point il avait foi en ses capacités et à quel point il n’avait peur de rien , Hiro avait déjà fait une analyse de son adversaire.Il était doué pour un combattant certes mais l’assassin renégat était plus fort et plus expérimenté, la victoire était déjà écrite pour Hiro. Il fonça sur son adversaire avant de lui infliger un puissant coup de poing en direction de son sternum ! Il ne voulait pas le tuer, l’homme était assez fort pour esquiver ce coup et c’est exactement ce qu’il fit . Susanoo inclina son arme d’un petit air arrogant il infligea une rafale de coup d’estoc avec sa lame, l’attaque était si rapidement que le jeune homme fut surpris sur le coup. Esquivant ses nombreux en me balançant de droite à gauche tel un boxeur professionnel en essayant tant bien que de mal d’esquiver le plus de coup, mais Hiro reçut tout de même quelque entaille partout sur son corps. Il vit des petits bouts de peau accompagnés d’un peu de sang virevolté dans tous les sens.



« Torn Horn No Akuma »


La pluie de lames aiguisées s’abattait sur le jeune Hiro et il ne pouvait pas toutes les évitaient, la douleur traversait son corps rapidement avant de disparaît a chaque entaille comme quand de l’électivité passait dans son corps pour le titiller. Il concentra de la force dans son bras droit tout tant formant des morceaux de diamant dessus. Notre protagoniste essaya de repousser son assaillant qui était maintenant décidé à le tuer. Il fit alors un bond en arrière et se mit en position de combat il était temps de finir ce combat qui avait déjà trop duré. En reprenant son souffle rapidement, Hiro essuya le peu de sang qui coulait sur ses nombreuses entailles. Toujours le sourire aux lèvres, le jeune homme se concentra au niveau de ses poings tout d’un coup son poing se mit anormalement à vibrer. C’est alors que, d’un bond l’assassin allait utiliser une technique assez basique dans sa liste de coup pour finir ce combat. C’est alors que d’un pas viril et sans peur, Il s’approcha de sa cible et il lui infligeait un coup de poing de diamant vertical de gauche à droite amplifiée par sa technique de diamant renforcer, une lueur étrangement brillante s’était formée autour de ses poings. Ce n’était pas un coup de poing comme les autres, ce coup en valait au moins dix. La blessure serait beaucoup plus importante ! Après avoir attaqué, il fit un bond pour marquer une distance entre lui et son adversaire. Le vent soufflait assez fort, ses cheveux blonds étaient aux vents, la lumière du soleil éclairait le champ de bataille tandis qu’il regardait Susanoo droit dans les yeux. Totalement immobilisé dû aux nombreuses fractures, Hiro Yoshinaka fut acclamé pour sa victoire il avait vaincu son adversaire lui ouvrant la porte du second tour de la compétition
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une compétition pas comme les autres [Solo - Event ] Mer 13 Jan - 22:07







La Tournoi des gladiateurs ! une compétition pas comme les autres. Cet événement consistait à trouver les meilleurs combattants des blues, il avait de nombreuses épreuves au total 3 la première était un simple combat en duel, toutes les armes blanches étaient acceptées même les plus digues chaque maître d'art martial des horizons venaient participer au tournoi pour jauger leurs forces et ainsi gagner de la réputation pour leur dojo. La deuxième épreuve était un peu plus compliquée, il fallait entrer dans une immense forêt et y survivre ce n’était pas une forêt comme les autres elle abritait de nombreuses espèces animales et végétales extrêmement dangereuses sur la feuille du règlement du tournoi il avait écrit que l'endroit n’était surtout pas conseillé pour les combattants en herbe qui cherchaient des sensations fortes. L’endroit a été « créer », le mot créer était un bien grand mot surtout pour un marchand arme. L’homme avait construit une resserve naturel pour son simple plaisir il avait décidé de réunir les espèces les plus dangereuses et d’y envoyaient des êtres humains pour s’amuser c’était bien connu plus on était riche plus sanglante était la distraction de plus l’homme était fasciné par la mort en tout cas celle des autres. Pour finir la dernière épreuve, le combat contre le champion des gladiateurs pourquoi donc ce nom alors le tournoi des gladiateurs l’homme était connu a travers les mers pour sa force herculéenne ainsi que son agilité au sabre.

Il y avait quelque chose de majestueux dans cette forêt que le jeune combattant ne comprenait pas, quelque chose qui lui échappait complètement. Le parc naturel Kross aussi appeler la forêt au trésor pour le nombre incalculable de faunes, un surnom qui avait vite fait de réveiller toute la cupidité des hommes. Après tout n’était ce pas-là l’un des sept péchés capitaux qui donnaient exigence à l’homme ? Seul les plus vertueux pouvaient résister à l’appel de ce surnom et l’homme qui avait créé ce lieu le savait aussi. Les utopies n’étaient là que pour faire miroiter les êtres humains, une réalité ne pouvant pas voir le jour. Hiro n’en croyait pas un mot et pour lui un endroit ou il avait une formidable richesse animalière ne pouvait pas réellement exister. Il ne croyait qu’en sa force la seule chose au quelle il a toujours pu compter le clan Yoshinaka était considéré comme une meute de loups, mais Hiro n'était pas comme les autres il avait quelque chose en plus , besoin de personne pour vivre était sa phrase phare sans oublier sa confiance inébranlable on pourrait appeler ça de l'orgueil pur et dur tel un loup solitaire banni de sa meute qui s’était adapté comme ci cette place dans la société lui était destinée.Vivre dans une totale liberté en parcourant les mers que pour une unique raison : L’aventure avec un grand A. Un air frais se baladait dans les narines d'Hiro, un air totalement différent de celui qu’il avait connu jusque-là. C’était comme si pour la première fois, il ressentait une hausse d’excitation pour ce qui lui attendait. La forêt Kross, une immense zone clôturée étaient majoritairement composées de verdure. Par conséquent marcher hors des sentiers battus était très dangereux. Certes, pour le jeune homme ça ne le dérangeait pas plus que cela, il était capable s’écrasait d’un simple coup de poing tout ce qui pouvait embêter Hiro dans cette brousse. Il pouvait tout de même se retrouvait en danger ... Ou tout simplement se perdre se disqualifiant à coup sûr. Tout en marchant sous l’épaisse frondaison de verdure, il observa les arbres géants qui trônaient dans la forêt sous un œil inquisiteur . Avec de bons yeux on pouvait apercevoir quelques-uns de ces montreuses bêtes.Tout d’un coup un énorme Lion s’écrasa puissamment sur le sol à quelques mètres de la position de notre protagoniste créant un épais nuage de poussière, on pouvait y voir l’immense silhouette du monstre dépassant les quartes mètres de haut. Il avait un visage sombre, des yeux rouges comme de la braise il avait également une cicatrice au-dessus de la patte droite sans oublier son pelage de couleurs beiges.



« Tu es dans mon territoire le blondinet ! tu n'as aucune chance de survivre ici je vais te bouf .... »


Le jeune homme décolla rapidement de sa position à l’aide de ses appuis fracassant sol sous ses pieds puis frappa le monstre avec un puissant coup de pied qui projeta la bête un peu plus loin. Hiro enchaîna alors avec un autre bond et un coup de pied marteau qui créa une étrange vibration due à l’utilisation de son fruit du démon.Le coup de pied était plus violent que le précèdent, l'écrasant contre le sol avec une violence inouïe« Ferme ta foutue gueule espèce de sous merde » , le monstre chiala comme un bébé qui aurait perdu sa sucette le museau au sol totalement fracassé le lion s’avoua vaincu laissant place à la dernière épreuve de la compétition, Hiro hurla comme un dératé pour marquer son territoire sur cette immense forêt verdoyante on pouvait dire qu’il était le roi de la forêt la sortie de l’immense parc naturel se trouvait à quelque mètre de sa position. Considérait ce lieu comme dangereux était un sacrilège pour l’assassin renégat même les plus jeunes recrues de la marine pourrait traverser cette forêt les mains dans les poches comme quoi il fallait croire en personne dans ce foutu monde. Lui qui voulait se battre sérieux il était déçu, mais bon la prochaine épreuve allait peut-être lui faire changer d’avis.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une compétition pas comme les autres [Solo - Event ] Dim 17 Jan - 16:14







Beaucoup de personnes se font des idées sur le métier d’assassin. Si vous questionniez quelques personnes, comme ça, au hasard dans la rue, ils vous répondraient que les assassins sont des gros durs, des bandits ainsi que des armoires à glace, des tarés sanguinaires ... Bon d’accord c’était souvent le cas mais en ce qui concerne Hiro , il était à l’opposé de cette description péjorative. Revenons au tournoi si vous le permettiez, le jeune homme était arrivé à la dernière manche de la compétition qui devait l’opposait au grand champion du Colisée un gladiateur pas comme les autres. L’événement était réellement différent d’un tournoi d’art Martial et la plus grande ainsi que la première règle c’était qu’il n’y avait aucune règle ici. C’était même à se demandait pourquoi les armes à feu étaient interdite vu les nombreux carnages qui s’étaient profilé à l’enceinte du Colisée. On pourrait dire que le spectacle était plutôt sanglant pour la plus grande excitation des spectateurs, mais c’était un jeu ! Et en règle principale les gens en étaient friands vu qu’il venait en nombreux des quartes coins du monde pour se délectait de ces bains de sang. Comme des civils pouvaient ils supporter tant de violence . Non reformulons la question ... Comment les civils pouvaient-ils autant adorer la violence sans laisser exploser la brutalité qui sommeillé en eux ? C’était peu être dû a fait qu’ils étaient aussi faibles qu’un insecte sa leur donnait une petite dose d’excitation dans leurs vies de merde. Comme disait souvent le maître du blondinet « si tu n’as pas le courage de changer les choses alors il ne te reste plus qu’à mourir » Ils se sont réconfortés dans leurs médiocrités voila tout. C’était un divertissement pour les sadiques et les criminels latents jubilaient de voir d’autre humain s’affronter. Bien entendu tout a chacun était bien hypocrite pour dégainer qu’il affirmait aimer le spectacle sanglant du Colisée et après on qualifiait Hiro comme un monstre contrairement à eux le jeune homme tuait pour vivre non pas par plaisir ... Avec le temps l’art du meurtre était devenu réjouissant même plus il était devenu un loisir, mais il avait un code que tous les membres du clan Yoshinaka connaissaient parfaitement comme le fait de ne pas tuait des civils annonçant si sa vie n’était en danger. Le fait qu’il ne fessait plus parti de cette organisation l’avait coupé du règlement d'une manière, mais l’assassin renégat était quelqu’un de droit malgré son métier il se devait de garder une certaine droiture dans ce monde sinon il finira comme un vulgaire mercenaire capable du pire pour quelque Berry et une bouteille de Rhum. Au début Hiro fut impressionné par le vacarme et l’excitation que manifestait le public, mais bien vite il fit abstraction lorsque le commentateur prit la parole avant de la passer à l’arbitre de la compétition, qui parla rapidement des règles du tournoi. Boum ... Boum ... On pouvait entendre des bruts de pas qui marcha en direction de notre protagoniste. Il vit alors le champion s’avançait de sa balustrade pour venir sur la zone de combat.



« L'Unique ! Le puissant ! L'immense ! Le magnifique ! Le gladiateur Gowther alias le monstre du Colisée ! »


Ses yeux s’écarquillèrent lorsqu’il vit la morphologie relativement imposante de son adversaire, l’homme était doté d’une carrure envahissante. Les esprits faibles devaient se sentir oppressaient par ce qu’il dégageait. Ses membres étaient longs, puissants et souples c’était pourtant bizarre de la part d’un homme mesurant dans les 5 mètres de haut, ce résultat n’était pas le fruit du hasard, si le corps du gladiateur était aussi extraordinaire. Sur le plan vestimentaire l’homme était vêtu d'une grande armure violette accompagnait d’un casque de chevalier du moyen Âge avec une paire de cornes sur la tête. Leurs regards resteraient fixés pendant moment, avant que le gladiateur du nom de Gowther ferma les yeux, comme pour se concentrait intensément. Il ne voulait pas donner le premier coup . Ainsi soit-il, il appartiendrait à Hiro de commencer ce combat. Celui-ci s’approcha calmement, les sens aux aguets, il ne voulait pas d’un piège. Il arriva finalement à quelques mètres de son adversaire, la distance de sécurité. À partir de maintenant il allait falloir être très rapide. En effet, vu la taille de l’épée de son adversaire il se devait de ne pas faire la moindre d’erreur cela pourrait le blesser gravement ou même pire le tuait . Il se mit en garde , se posa un instant puis feinta , se pliant en avant et avançant d’un pas vers son adversaire par la même occasion, voila qui devait lui éviter une direction d’entrée de jeu. Il se releva à portée du gladiateur, pour lui envoyait direct du droit. Jusque-là c’était des mouvements de boxeur plus ou moins remastérisés. Il enchaîna alors avec une attaque du pied, vers les jambes d'adversaire. Le but ? Le faire tomber, bien entendu car un ennemi au sol, était un ennemi à demi mort. Quel bond! Le type à l’armure venait de s’envoler, prenant appui dans les airs, il se trouvait au-dessus du jeune homme, mais quel genre de technique a-t-il utilisé c’était la toute première fois qu’il voyait ce genre de chose. Or tout ce qui monte, finit par descendre : C’était ce qu’on appelait la gravité.Vu la hauteur, il allait faire quelques dégâts en redescendant. Hiro sentait venir les emmerdes à vitesse grand V, il se décala d’un saut vers l’arrière et eut d’ailleurs bien raison de le faire. En effet , le type asséna un grand coup de pied marteau sur l’endroit où Hiro se trouvait avant de se déplacer, avec une puissance impressionnante qui avait fracassé une bonne partie de l’arène. Un bon exemple d’utilisation intelligente de la physique en plein combat. L’assassin n’avait cependant pas vraiment le temps de se reposer, son opposant lui envoya une série de coups de lame. L’avantage d’une épée aussi grand c’était que Hiro pouvait esquiver assez facilement les coups, étant donné qu’il pouvait à peu près savoir où les mouvements de lames allaient partir. Il bloqua cependant la dernière, il ne pouvait pas reculer plus : Ils étaient arrivés à exactement la moitié du terrain bref leur position de départ.

« Tu te débrouilles bien, mais tu ne fais pas le poids face au champion de l’arène »

Hiro s’éloigna un peu de son adversaire, les hostilités étaient lancées : échange de coup préliminaire fait, et combat verbal déclaré. Ils pouvaient enfin passer à la suite, pourquoi tout ce bordel lui diriez-vous ? Pour jauger la force de son adversaire. Le vrai combat allait enfin commencer. Il comptait mettre fin assez rapidement à cette compétition, Il resta un moment à écouter les cris des spectateurs, et le commentateur qui s’égosillait la voix. Ils étaient à la fois dérangeants et amusants. Hiro reportait son attention vers le combat, ils étaient à mi-distance l’un de l’autre … Il se ressaisit à temps pour éviter le coup de lame verticale qui lui lança. Il reculait, reculait, tant et si bien qu’il arriva au bord du ring. Parfait, Hiro avait à peine besoin d’un mouvement offensif, attendant le dernier moment, il esquiva le coup de son adversaire passa derrière lui et le frappa dans le dos avec juste la force nécessaire pour le faire basculait en avant. Les lois de la physique reprirent alors une seconde fois leurs droits, et le gladiateur fut emporté droite en avant par le poids de son armure . Il toucha le sol dans un grand choc, qui fit légèrement trembler celui-ci. Hiro le vit alors de débattre se retrouvant comme une tortue sur le dos coincé dans sa propre carapace. L’arbitre de la rencontre s’avança en direction de notre protagoniste puis leva son bras droit en signe de victoire absolue à la suite de ça , les spectateurs hurlaient comme des fous criant tout a l'unisson le nom du blondinet. En signe de respect le jeune homme reçut un magnifique glaive qui était connu pour être un trésor national en tant que lames de qualité supérieures. L’arme était entreposée pendant plusieurs années dans un cimetière d’ancien grand nom du Colisée. L’assassin était extrêmement heureux d’avoir une telle arme à sa possession même s'il le montrait à sa manière d'une façon orgueilleuse, un gladiateur âgé d’environ cinquante ans recouvert de cicatrices prit la parole le micro fermement serré dans sa main gauche.



« J'ai l'honneur de vous présenter le nouveau Champion du tournoi des gladiateurs ! Hiro Yoshinaka ! »

PNJ:
 

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une compétition pas comme les autres [Solo - Event ]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Une compétition pas comme les autres [Solo - Event ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PGL] Compétition Internet: Kanto Classique !
» Rodage moteur de compétition
» Livre en promo : Citroën en compétition
» Compétition de Jet-ski
» Un moteur de recherche pas comme les autres !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece : Refresh :: Zone d'Administration :: Les Blues :: South Blue :: Royaume de Torino-
Sauter vers: