AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Bat... Wrath Begin [Avec en guest : Sarr Human]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Bat... Wrath Begin [Avec en guest : Sarr Human] Dim 3 Jan - 1:03

Today im Wrath


Ma dernière aventure ne s'étant pas passé comme je le souhaitait avec la Mafia de Luvneel, je me suis mis au courant de quelques agitation d'un Sergent de la marine gouvernementale primé au marché noir. En effet mon objectif était de leur ramener le corps de cet homme pour essayer d'apaiser un peu les tensions avec la mafia de Luvneel car c'est dernier temps je me suis fait attaqué par pas mal de chasseur de prime. Ayant appris d'ailleurs que la mafia avait mis ma tête à prix au marché noir. Enfin bon cela m'aidera un peu à me faire un nom dans "L'underworld" . En effet la force seule ne suffit pas à se faire respecter et s'attirer des alliés, il fallait que je me fasse un nom.  Mais pas n'importe quel nom, j'allais créer un personnage qui devait inspirer la peur au gouvernement et à tout les oppresseurs.  J'allais créer l'incarnation de mes sentiments envers toute cet injustice et tout cette institution. J'était sur le point de créer " Wrath ". Je me suis confectionné un masque pour cacher mon identité et me protéger en même temps. Tout était parfait, j'allais pouvoir débuter ma quête. Ce second réel combat aller me montrer à quel point j'avais progresser par rapport au premier, si il avais réussi à démanteler quelques coup c'est qu'il devait être assez bon... Enfin c'est ce que je pensais au départ mais après l'avoir suivit quelque jours de loin pour voir sa façon d'être il n'a pas l'air très impressionnant.

Enfin, nous allons bientôt être fixé. Une nuit de pleine lune, une pluie violente, vent fort, un petit groupe de soldat qui patrouille et moi. Voilà le topo, cela faisait un moment que je les pistaient de loin, j'aller enfin passer à l'action. Le groupe c'était posé quelques instant pas loin du port, dans une ruelle bien caché pour que aucun autre groupe de soldat ne le voient se la couler douce. Quelle bande de déchet... J'était posé sur le toit d'une maison juste au dessus d'eux, la pluie ainsi que mon manteau noir me camouflait dans la nuit. J'était prêt, d'un bond je fondait sur un petit groupe de trois soldat : C'était les trois bleu qui avaient rejoins le sergent aujourd'hui. Paix à leurs âme, je les ai balayé tel des brins de poussières avec mon énorme épée en un seul coup. J'ai regardé mon épée d'un air satisfait, étonné de mes progrès pour regarder mes opposants du seul œil que j'avais laissé apparaître à cause de mon masque. Il ne restait plus que 6 opposants, ces derniers eurent un temps de réaction assez long pour ne pas vous mentir, trois d'entre eux sortirent leur fusil et me tirèrent dessus. Quand on  connait pas mes pouvoir on sait que  c'est quelque chose qu'il faut pas faire. Pour donner un aspect théâtral à la chose, j'effectua un bref geste de la main et utilisa une de mes technique favorite que j'ai nommé la "Missdirection" pour changer la direction de leur balles et tout simplement les retourner contre eux. La pluie m'aidant, il n'eurent pas le temps de remarquer les balles changeant de directions. Et voilà trois mauviette de moins...  Pour tout vous dire je même si ce sont des bleus je m'attendais à un peu meilleur que cela.  Mais bon tant pis celui qui m’intéressait venait à peine de se lever, il me desespere... Il me pointa son sabre avec l'air le plus menaçant qu'il pouvait me faire avant de m'interpeller :

-Au nom de la justice, je vous arrête... euh vous êtes qui déjà ?

Je le regardais de mon seul oeil et m'avança doucement vers lui, une démarche lente et confiante pour lui montrer que c'est lui qui aller mourir se soir et pas moi.


-Je suis l'incarnation de votre mort , mon nom est Wrath.


Mon petit tour d'intimidation avait marché, les deux soldats restant s’enfuirent en criant qu'ils allaient chercher du renfort. Mon cul ouais... Le sergent lui était resté, il effectua un pas lent dans le vide... Avant de se retrouver à toute vitesse à quelques centimètres de moi l'épée en avant ! J'ai eu chaud sur ce coup et esquiva l'attaque de peu, quelle était cette technique ? Il s'est déplacé presque instantanément devant moi ! C'était assez impressionnant il faut le dire, mais il en faut infiniment plus pour me déstabiliser.

-Sympa ton mouvement. Dommage qu'il ne te sauvera pas.

Le sergent ne répondit pas à ma provocation et se contenta m’asséner une flopée de coup d'épée dans tout les sens, malheureusement une épée tordu dont la lame pointe vers son propriétaire ne risque pas de me faire de mal. C'est tout le contraire j'ai envie de dire, mon ennemi se retrouva avec quelques entailles sans trop savoir pourquoi. Me voyant totalement insensible a ses attaques sans bouger le petit doigts il commença à paniquer, ce qui est normal au vu de la situation.  Il effectua de nouveau son mouvement spécial et apparu au dessus de ma tête pour essayer de me fendre en deux.  
Ce mouvement la est très rapide par rapport à ses mouvement habituels ce qui me déstabilisait un peu, je n'ai pas pu totalement esquiver son attaque et il me trancha un petit morceau de mon manteau au niveau de mes jambes. Il affichait un petit sourire moqueur, je ne comprenait pas pourquoi.


-Pourquoi souris tu ? disais-je d'une voix calme


-Je t'ai touché.


Il pensé avoir trouvé ma faiblesse... Quel imbécile, il est beaucoup plus faibles que l'autre homme de la mafia que j'ai affronté. J'en avais un peu assez de m'amuser avec se lardon imbu de sa personne. Il effectua encore une fois son mouvement spécial, mais cette fois j'était prêt. Il apparu une nouvel fois au dessus de ma tête, deux fois le même enchaînement ? Pas très malin. Même si son premier déplacement est très rapide, après celui ci il reste assez lent. J'ai donc simplement levé ma main contre son arme et la tordit pour que la pointe de la lame ce retrouve au niveau du thorax.  J'avais donc juste a pousser sur sa main pour qu'il se rentre la lame tout seul comme un grand.  Le sergent pissait le sang, la lame en plein milieu de la poitrine. Il me regarda en attrapant la lame d'un de ses camarade mort, il avançait d'un pas faiblard en ma direction.

-Héhé, tu est coriace dis donc. Je dirais que tu t'es bravement battu

Pour qui il se prend ce bouffon ? J'en avait marre de lui. J'ai donc décidé de laisse son sabre reprendre sa forme d'origine, ce qui allait lui ouvrir le ventre et le laisse se vide comme un animal. Pas vraiment pratique à transporter... J'aurais du le tuer autrement, tant pis...  Il était quand même vachement rapide son mouvement, mon épée me ralentit trop. Je décidait donc de la poser et de récupérer un sabre qui m'avait l'air pas trop mauvais. Il était temps de mettre les voiles, apres avoir séparé ses entrailles avec le reste du corps, je portait ce dernier avant de prendre la direction du port pour aller récupérer mon dut. Je me demandais d'ailleurs si j'allais croiser "les renforts" que ses abrutis était parti chercher.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bat... Wrath Begin [Avec en guest : Sarr Human] Lun 4 Jan - 22:34




Battre Wrath.




Les missions s'enchaînaient pour le singe démoniaque. A peine avait-il eut le temps d'enquêter sur South Blue sur des recrutements de pirates, qu'il était renvoyé à East Blue. Ce n'était pas une partie de plaisir de changer de Blues. Enfin, le gouvernement avait trouvé la parade en créant des voix uniques qui leurs étaient réservées. Cependant il était toujours possible de passer par Redline, mais ce système était plus compliqué dans la mesure où il fallait abandonner son précédent navire afin de voyager d'un bout à l'autre pour en trouver un nouveau sur la rive opposée.
Les avantages de son grade, et de son statut de marine en mission permirent à notre olibrius simiesque de se retrouver sur East Blue en tout impunité.

La charge qu'on lui avait confié l’amènerait au Royaume de Goa. Il devait aller là bas afin de « protéger » un péteux de noble qui avait rendu service à la Marine, et qui se sentait menacé depuis quelques temps par un groupe de bandits lui réclamant de l'argent. Il était déjà étonné de savoir qu'un noble se faisait emmerder par des brigands au sein d'une île où les serviettes étaient séparés des torchons de manière si significative, mais quand Sarr tomba sur la gueule de son client, il voyait bien qu'il y avait quelque chose de louche dans le gratin. Ce mec avait une tête de  maniganceur, de voleur. Non pas que notre humain aux pouvoirs démoniaques semblaient plus distingués ni plus innocent, mais au moins il assumait qu'il était un enfoiré, pas comme ce type qui se cachait sous son statut de noble. Sarr ne pouvait rien dire en fait sur cet aspect. Il était une brute caché derrière un statut de Marin.

Le combattant se présenta chez cet individu munit de son Kimono de Karaté estampillé des insignes de la marine. Il frappa à la porte et se retrouva quelques heures plus tard à ramener quelques déchets de brigands dans une geôle. On lui avait obligé à ne pas les tuer, car comme l'avait dit son supérieur :

« « Ca fait un peu tâche de se prétendre d'être la justice et de tuer toutes les personnes coupables sans qu'elles se défendent. Donc cette fois-ci, tu les laisses en vie. » »



C'était un grand mot de les laisser en vie. Car quand Sarr donnait des gnons, on ne s'en sortait pas qu'avec des contusions. L'animal il cognait si dur, qu'on avait que des fractures. Sa mission avait donc encore une fois été remplie avec succès. C'était si facile, il ne trouvait jamais de combattant à sa portée dans ce qu'on l'envoyait faire. Il voulait des combats ! Et prouver au monde qu'il était le dieu du combat. Mais pour cela, il fallait déjà éliminer des gens avec une réputation, et là ce n'était pas le cas.
L'homme au pouvoir de singe fut invité à aller boire un verre par d'autres membres de l'institution mondiale. N'ayant rien à faire il se dit que cela pouvait être une bonne idée. Les bars étaient souvent l'occasion de mettre une dérouillée aux gens un peu saoule qui souhaitaient s'échauffer.

La nuit était tombée depuis un petit moment quand Sarr se dirigea vers la taverne qu'on lui avait indiqué, quand il fut interpellé par deux soldats pétochards en fuite.

« Sergent »


« Vous voulez quoi les sous merdes ? »


« « Euh... Un type nous a attaqué, des possibles blessés, voire des morts parmi notre unité et... » »


Le Sergent-Chef ne réfléchit même pas et saisi les deux fuyards par le visage et enfonça leur visage dans deux tonneaux qui traînaient par là.

« « Un seul suffit pour appeler des renforts. Les lâches ne méritent même pas de vivre. » »


Les deux soldats regrettaient un peu d'être tombé sur ce sous-officier là, mais furent ravis de voir qu'il prenait finalement la bonne direction, celle où se trouvait l'homme qui les obligeait à s'enfuir. Le colosse avait un large sourire sur les lèvres, ses yeux luisaient d'un rouge pétant tandis qu'il marchait d'un pas décidé vers un lieu de lutte. Il allait enfin peut être pouvoir s'amuser.

Il arriva alors sur une scène de crime. Des corps de camarades se retrouvaient au sol, et d'après leurs légers mouvements, ceux-ci semblaient tous vivants. En revanche il y avait des tripes sur le sol ainsi qu'une grosse dose de sang, un des leurs venait d'être étripé comme un cochon. Les deux fuyards précédemment rencontré arrivèrent sur la scène et l'un d'eux se mit à vomir. Le visage du démon se durcit, et il demanda à ces deux incompétents de s'occuper de cette scène.
Il fit alors craquer sa nuque tout en se transformant en un imposant singe de plus de deux mètres cinquante.


Ses sens aux aguets dans cette  transformation complète, il renifla l'air pour retrouver l'odeur de fer si particulière qu'avait le sang et se mit à pister cette  trace. Il fit alors un bon dans les airs et grimpa sur un bâtiment, sauta sur un autre, et atterrit finalement sur des tuiles qu'un toit voisin, fissurant les morceaux de terres durcit recouvrant le toit. Il trouva alors sa cible et sauta aux avants du combat en poussant un hurlement. Il toisa son probable adversaire. Même pas les couilles de montrer son visage, il se cachait derrière un masque.

Ce dernier portait sa victime sur une épaule. Il récupérait le corps en entier pour sûrement le ramener à une organisation qui voulait voir ce sergent mort. Mais pourquoi ramener le corps complet ? Une preuve de sa mort suffisait. Une oreille, une main, un doigt, ou tout simplement la tête. S'encombrer de la sorte n'était d'aucune utilité. Le singe se mit alors en position de combat et n'hésita pas un instant avant d'effectuer un bond sans trop de force afin de frapper son adversaire assez rapidement. Le but premier était de jauger sa force, même si Sarr Human avait l'habitude d'éliminer les combattants le plus rapidement possible, ce soir il était d'humeur joueuse. Après tout, vaincre un assassin de militaire, ça pouvait rapporter pas mal de réputation.



Sarr feat Yasuo


Thanks to Halloween & N-U


Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bat... Wrath Begin [Avec en guest : Sarr Human] Mer 6 Jan - 18:48




Un adversaire de taille.



Ma mission était remplie, il fallait juste que ramène ce corps jusqu'à une cachette non loin de mon embarcation, car honnêtement je ne me vois pas transporter une tête en ville... Malgré la pluie et le vent violent qui font que peu de personne sont de sortie ce soir. J'ai encore quelques séquelles de mon premier combat qui date de quelques jours seulement, ce salop m'avait salement amoché. Fort heureusement mon adversaire du soir n'était que du menu fretin, un adversaire plus puissant m'aurait causé beaucoup de problèmes avec mes blessures. Je pris quand même le temps de marcher jusqu'au port le temps de d’apprécier la pluie qui tombait, j’appréciais ce genre de moment rare ou on voit la face triste d'un village... Le moment où les endroits d'habitude tellement vivant semble être abandonné face au caprices de la nature. Je réfléchis en même temps où est ce que j'allais bien me rendre pour accomplir mes premiers objectifs.
Il fallait que je m'améliore rapide et que je trouve des alliés pour mettre mon plan en marche. Peut importe ma force, je ne pouvait accomplir tout cela seul.  Mais dans l'instant présent ramener ce sergent et empocher la prime était ma priorité. J'avais donc décidé d'hâter le pas, je commençais à avoir froid...

De ruelles en ruelles je me rapprochait pas mal de ma petite embarcation qui aller me permettre de me cacher dans une crique que j'ai repéré au moment de planifier mon attaque. Soudainement un hurlement féroce me fit sortir de mes pensées, que-ce que cela pouvait bien être ? Un animal ? Un monstre marin ? Je n'ai même pas eu le temps de réfléchir que j'entendis un mastodonte marcher sur les tuiles des toits pour me sauter dessus ! Quel était cet animal ? Il tenta d’effectuer une attaque sauté rapide en profitant de l'effet de surprise... qui aurait pu être si il n'était pas si bruyant.  Ayant eu le temps de me décaler sans trop m'éloigner de lui pour voir quel genre d'animal il pouvait bien être... Il ressemblait à un primate gigantesque, il affichait un sourire carnassier et ses yeux pétillaient de violence... Ce bête était très dangereuse, son souffle fort et ses muscles saillants et sa posture sauvage... Tout ces éléments trahissaient une soif de violence, de sang ou pire de mort. En regardant plus attentivement on pouvait apercevoir sur ses vêtements des insignes de la Marine... C'était donc un être humain qui possédait un pouvoir animal, si c'est le cas il à du manger un fruit du démon comme moi, cela ne fait aucun doute.  Mais ce que je ne comprend pas c'est que ce monstre ne dégage aucun autre chose que l'envie de se battre, il ne voulait en aucun cas la justice ni protéger les innocents...  Peut être que je me trompe mais la je pense que les apparences ne sont pas trompeuses.

Je jetait le corps du sergent mort contre une porte à côté de moi et pointa le sabre vers cet animal tout en restant sur mes gardes.

-Dis moi Animal, est-ce ta soif de violence ou ta soif de justice qui t'attire jusqu'à moi ?


Son souffle fort et sauvage me donnais déjà la réponse mais je voulais savoir si il pouvait parler ou si c'était seulement une bête apprivoisé par les forces gouvernementales. Il relâchait une espèce d'aura pesante qui ne me plaisait pas du tout... Si combat il y aura, je devrais faire vite sinon je risque d'y laisse beaucoup de plumes.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bat... Wrath Begin [Avec en guest : Sarr Human] Ven 8 Jan - 23:35




Battre Wrath.




La pluie battait fortement les poils de la forme singée de notre protagoniste principal, qui regardait son adversaire d'une manière fort peu amicale. Son regard habituel si on était un fin observateur.  Observateur qu'il était lui même après avoir constaté que l'ennemi venait d'esquiver son attaque sans subtilité. Sarr n'avait aucun intérêt à se battre en duel contre un adversaire qui ne connaissait pas sa présence. C'était pour lui une preuve de lâcheté que d'attaquer quelqu'un comme un assassin sans s'annoncer d'une quelconque manière que ce soit. C'est pour cela que son cri lancé plus tôt avait fait office d'avertissement.  Il tomba sur un duelliste plus affûté qu'à l'accoutumé, ce dernier venait en effet de réagir assez rapidement, ce qui enclencha un sourire sur son visage de primate.

Le cadavre du pauvre sergent assassiné un peu plus tôt fut jeter au sol pour que cet homme se concentre plus sur le combat à venir, il profita de son temps mort et de la fin de l'effet de surprise, afin de prendre la parole. L'utilisateur de fruit du démon jaugeait quant à lui cet épéiste masqué sans grande considération. Mais afin de contrer des attaques provoquée par une lame, l'homme-singe attrapa un pilier en bois traînant dans les environs et l'arracha tout simplement dans une démonstration de force brute, tout en laissant le préau où ce morceau d'architecture était présent précédemment, s'effondrer. Il se mit en quelque sorte en garde, avant de donner satisfaction à cet olibrius en lui répondant d'une voix anormalement grave.

« Le démon qui m'anime recherche à se battre. Tu seras ma parfaite victime aujourd'hui. »


Sans crier gare il frappa d'un coup de revers avec l'énorme pilier qu'il tenait dans les bras, puis frappa d'un magnifique coup droit l'assassin dans le but de le projeter au loin. D'un saut de singe, Sarr se retrouva un peu plus en retrait, il se servit alors de son bâton comme d'un javelot pour le propulser au dernier endroit où il avait vu le masqué. Se recevoir cet attaque de plein fouet écraserait sûrement sa victime, mais même s'il avait une puissance extraordinaire pour un simple Sergent-Chef, le sous officier gardait en mémoire que son ennemi du jour venait justement d'étriper un Sergent aujourd'hui. C'était donc pas le premier jean-jean du coin qu'il avait en face de lui. Il comptait donc sur lui pour rester en vie après cet enchaînement pour faire durer le combat. Même s'il fallait avouer qu'une démonstration de sa force en écrasant chaque adversaire lui plaisait. A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.

Le singe se mit alors à préparer une autre attaque au cas où il recevait une réplique à ses précédents mouvements. Il prit une position de garde, ses deux poings en retrait au niveau de ses côtes il semblait concentrer la puissance de son ki autour de cette partie de son corps. C'est ce que laissait apparaître la matérialisation de sa puissance autour de son corps. Une aura violette noirâtre apparut autour de lui tandis que sa puissance se concentrait au bout de ses membres supérieurs. Le singe attendit le bon moment pour déclencher une attaque remplie de ki en direction d'une possible attaque de cet adversaire masqué. Ses mains semblaient briller de cette même couleur violette sombre qui amplifiait la puissance de ses coups d'une manière extrêmement brutale.

"SARU PUNCHU"


Un grand sourire carnassier se laissait montrer sur son visage de monstre. Il ne savait pas encore dans quel état était cet homme, mais il n'hésite plus une seconde à parler.

« Là où j'ai été formé, les vrais combattants se battent exclusivement grâce à la force de leurs corps. Seul les lâches utilisent des armes. Les lames ont toutefois un aspect noble. Mais cela ne te sauvera nullement. »


Reprenant sa forme originale d'être humain, le démon revint à une taille raisonnable d'un mètre quatre vingt dix, taille qui était la sienne. Ses yeux brillaient d'un rouge pétillant grâce au rayonnement de son ki qui tait toujours présent autour de lui, lui laissant une aura inquiétante. Son karaté Obscur allait peut être lui servir dans ce combat, il s'attendait à lancer ses techniques les plus puissantes pour enfin lâcher toute sa férocité. Il la gardait en lui depuis un moment désormais, retenant ses coups depuis plusieurs mois afin de ne pas massacrer ses adversaires les plus faibles trop facilement.




Sarr feat Yasuo


Thanks to Halloween & N-U


Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bat... Wrath Begin [Avec en guest : Sarr Human] Sam 9 Jan - 2:20




Un adversaire de taille.



Décidément je pense que mes prochaines sorties ne seront que rarement très calmes à partir d'aujourd'hui...  On ne peux même plus faire son travail que des soldats de la marines vous tombent dessus. C'était fou quand même ? Ce soir spécialement comme le disait un certain Kaaristote " les singes viennent de sortir du zoo ". Effectivement ce soir, j'ai eu le droit d'être appréhendé par un soldat de la marine qui pouvait se transformer en singe.  C'était assez comique car il avait toute la bestialité de cet animal et semblait avoir aussi le caractère. Après m'avoir sauté dessus en hurlant, il venait juste de me faire une petite démonstration de force en arrachant un morceau de bois d'un préau. C'était censé m'impressionner ? Je ne sais pas mais en tout cas cela ne me fit pas battre d'un cil, je savais tout de même maintenant que mon adversaire était plutôt fort physiquement. Il se mit en garde pour me montrer qu'il ne pouvait vraiment plus attendre de se battre. Je ne considérais même pas cette "chose" comme un être humain, pourquoi ce bat t'il ?Il ne défend aucune cause, pourquoi un combat alors ? Je trouve que cela retirait la valeur du combat, la c'était juste une bagarre de rue en somme.  Sa voix grave me tira de mes pensés...

 Le démon qui m'anime recherche à se battre. Tu seras ma parfaite victime aujourd'hui. »


Sans même le temps de dire "ouf", l'animal me frappa d'un revers avec le pilier de bois. Cette attaque aurais pu être dangereuse... Mais je me suis contenter de tordre le pilier pour qu'il me contourne sans me toucher en posant ma main dessous pour limiter les risques de me faire toucher . Il enchaîna en suite avec un coup droit, j'ai saisi l'occasion de ma première contre attaque, je tordais suffisamment le pilier de bois pour qu'il se prenne assurément sa propre offensive.  J'était sur d'avoir réussi mon coup, la bête effectua un pas en retrait  sans que je n'ai eu le temps de voir le résultat de ma contre attaque. Il pouvait entendre son souffle animal de la ou il était, il soufflait plus fort que la pluie et le vent. Le combat le mettait vraiment dans une situation d'extase, c'était au dessus de ma compréhension. Combattre n'est pas déplaisant mais un combat dénué de valeur me parait vraiment étrange, de plus cet homme ne me parait pas être quelqu'un de bien. Il fallait que j'en finisse vite avec lui car un combat long risque de me porter préjudice, il à l'air bien au dessus de moi physiquement de plus je ne suis pas totalement remis de la contre attaque de l'autre jour. Remis totalement ou pas, le singe s'en moquait en m'envoya le pilier tel un javelot. Encore une aubaine pour moi qui devait cette fois ci touche le pilier en question qui était trop lourd pour que je puisse tordre son mouvement par la pensée seule, je fonçais donc en direction du pilier et jeta en dessous de celui ci avant de poser ma main dessous. Ce qui eu pour effet de renvoyer l'objet de bois à toute vitesse sur son adversaire. Mais le gus c'était déjà préparé , il possédait une sorte d'aura sombre autour de lui, cet homme me dégoûte de plus en plus. Il cria quelque chose d’incompréhensible et dézingua complètement le pilier avec un attaque surpuissante. Son aura d'énergie renforçait considérablement sa puissance, il ne fallait pas que je me fasse toucher par une de ses attaques ou je risque de la sentir passer.


Me contentant de rester sur mes gardes, j'était en train d'évaluer la situation si je devais fuir ou pas ce combat. Combat qui ne m'apportera rien dans le sens ou la tête de cet homme n'est pas mise à pris et qui risque de me poser de gros problèmes au vue de sa force colossale. De plus son aura était des plus inquiétante, je n'avais jamais vu quelque chose du genre auparavant. Ce type affichait toujours ce sourire carnassier avide de violence et autre maux... Il s'adressait à moi sur de sa force brute comme si j'allais mourir aujourd'hui... J'avais presque envie de moquer de lui mais je n'avais pas envie de rire, le temps passé avec lui augmente les risques de me faire encercler .

Là où j'ai été formé, les vrais combattants se battent exclusivement grâce à la force de leurs corps. Seul les lâches utilisent des armes. Les lames ont toutefois un aspect noble. Mais cela ne te sauvera nullement.

Je ne voyais pas en quoi ceux qui utilisait des armes étaient des lâches, je trouve que armes sont très utiles au combat. Pourquoi ce contenter des poings quand on peux avoir un canon ? Enfin bon chacun son avis, c'est vrai que le combat au corps à corps est quelque chose d'impressionnant dans les tournoi mais c'est pas tout le monde qui possèdent un physique monstrueux.

" Je n'ai combattu qu'une fois auparavant donc la formation on verra cela plus tard, pour l'instant c'est toi qu'il faudrait sauver." disaix-je d'une voix extrêmement calme et reposé

L'animal se mit à redevenir un humain, il était vachement plus petit mais restait plus grand que moi. Il était moins impressionnant mais possédait toujours cette aura que je n'aimais pas. Il fallait que j'évite le corps à corps, je n'ai vraiment jamais combattu au corps à corps et je risque gros contre un expert. Quoi qu'il en soit, le combat aller prendre une tournure importante dans très peu de temps.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bat... Wrath Begin [Avec en guest : Sarr Human] Mer 13 Jan - 23:21




Battre Wrath.




A présent humain, le démon du combat était totalement prêt pour la suite des réjouissances. Il laissait son esprit se remémorer les dernières actions afin d'analyser la situation et se rapprocher au mieux de la perfection des combattants. Après tout il était normal pour un esprit aiguisé à la bataille de se refaire le film de son combat afin de pouvoir éviter les mauvaises surprises, c'était là une des vertus de l'expérience. Il s'imaginait alors son ennemi utiliser de techniques surnaturelles. Il jurait l'avoir vu toucher le pilier une fois, le tordant, une deuxième fois, le tordant à nouveau d'une manière totalement impossible pour qu'il fasse un angle incompréhensible d'une manière liée à la physique pour qu'il touche Sarr. C'était donc cela la mince douleur qu'il avait reçu auparavant, mais elle coïncidait avec son mouvement de  recul, ce qui au final était une bonne chose.

Cet adversaire avait donc un fruit du démon aussi, cela rendait le combat bien plus intéressant, mais alors pourquoi combattait-il avec une arme tranchante étant donné son propre pouvoir. Et ce pouvoir lui avait aussi permit de frapper le pilier en glissant parallèlement à celui-ci afin de le renvoyer en direction du singe. C'était au delà de sa compréhension, comment un pouvoir pouvait tordre et renvoyer un objet de cette manière. C'était une défense parfaite, du moins, presque parfaite. Le karateka comprit aussitôt que la chose qu'il avait touché avec sa précédente attaque était son arme improvisée, qu'il brisa en millier de morceaux.

Le film était passé rapidement dans l'esprit de notre protagoniste, il savait dorénavant qu'il n'avait pas touché une seule fois le misérable vermisseaux qui lui faisait face. Il était maintenant temps d'enchaîner sur les choses sérieuses, et ceux malgré la forme humaine que notre quidam avait reprit. Les hostilités étaient relancés. Mais il n'eut rien à défendre, cet homme se contenta de répondre à sa provocation, en affirmant ne s'être battu qu'une seule fois avant cela... C'était contre toute attente, comment un inexpérimenté comme cela pouvait avoir des réflexes aussi rapide dans une enchevêtrement de coup comme ceux lancé par Sarr Human. Mais le plus intriguant, était que la raclure lui faisant face osait se prétendre plus fort que lui en affirmant que l'homme à sauver ce soir serait le singe.

Ce dernier avait au moins la décence de ne pas cacher son visage. C'est pour cela que notre colosse décida d'un plan d'attaque. Il allait détruire ce qui recouvrait le visage de l'assassin pour découvrir sa face. Il se moquait de savoir s'il se battait contre un jeune, un vieux, une femme, ou quelqu'un portant la moustache, mais il voulait au moins voir qui il frappait. C'était mieux pour se donner une idée de la tronche de ces gens qu'il rendait plein de contusions et de dents cassés à leurs parents. Et pour ce faire, Sarr n'avait qu'une solution, attaquer. Cet homme n'avait rien fait, mais alors  rien. Quand le sous officier parlait, lui, il agissait en même temps, mais le meurtrier lui non. Il avait simplement... rien fait. Peut être pensait-il arrêter les poings du colosse grâce aux pouvoirs de son propre fruit, mais à moins de toucher tous les coups de poings il n'y arriverait certainement pas.

Mais tout cela était bien pour notre homme. Il pouvait de cette manière utiliser la puissante de ses poings mêlé à son ki, qui était immatérielle dans cette utilisation, afin de frapper plus fort et ainsi en finir rapidement. Il prit soudainement un prompt élan et exécuta un saut circulaire amenant plusieurs coups de pieds contre son adversaire. Le Tatsu maki zanku kyaku !



Il continua une offensive remplit de coup de poing en direction du torse, du ventre ainsi que du visage de cet homme afin de le déstabiliser un maximum. Il savait qu'il avait en face de lui quelqu'un d'inexpérimenté qui ploierait face à un déchaînement de coups, il en profita alors en se collant le plus possible au corps à corps afin d'éviter des coups trop brusques d'épées que le masqué pouvait lui asséner. Il concentra alors une grande quantité de son Ki à sa vitesse et attrapa son ennemi au visage, et sauta rapidement en l'air en retombant immédiatement au sol tout en plaquant la face de son adversaire contre le sol. Une fois au sol, il laissa échapper la puissance de son ki contre l'arrière du crâne de l'assassin, l'enfonçant encore plus dans les pavés, le tout en disant calmement :

MISOGI.


Si l'attaque avait réussi, il avait à coup sûr détruit le masque de l'olibrius, et dans le meilleur des cas, il l'avait bien ratatiné.



Sarr feat Yasuo


Thanks to Halloween & N-U


Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bat... Wrath Begin [Avec en guest : Sarr Human] Ven 15 Jan - 0:56




Un adversaire de taille.


Le combat aller prendre une tournure qui n'allait pas me plaire. Mon adversaire semblait être sensiblement plus puissant que moi. Mais mon opposant n'était pas du tout une priorité pour moi, me jeter à corps perdu dans ce combat était trop risqué pour moi surtout que je savais que je ne pouvais pas gagner rapidement donc j'allais tenter d'esquiver son enchaînement, et profiter du moment ou il sera épuisé pour contre attaquer le temps de me faire la malle discrètement. Mon objectif maintenant c'était de ramener le corps à destination. D'ailleurs j'avais un petit plan : Mon ennemi venait d'exploser la grosse poutre avec son attaque avant de redevenir humain. Et j'allais peut être m'en servir pour ma contre attaque. Comme pour le narguer, je me suis mis à ramasser des gros bouts de bois en le regardant de mon seuil œil.


"Joli boulot je te remercie."


Les tordants une à une pour les accrocher à mes jambes,  je me suis improvisé une petite protection pour mes jambes. D'ailleurs elle aurait pu me servir car l'enragé de la baston me fonça dessus avec une de ses attaques les plus étranges : Il effectua un coup de pied sauté circulaire ! Ouf rien que le fait de décrire cette attaque me fatigue...
La puissance de cette attaque devait être non négligeable mais la vitesse devait être son défaut. Mais le bougre était balèze et je n'ai pas pu esquiver seulement parer avec le fourreau de mon sabre, et moi je vous dis un coup de pied d'un enragé dans les doigts cela vous fait vite lâcher prise !  Mais il ne se contenta pas de cela : Il enchaîna avec une volée de coups dans tout les sens, se servant de mon poing le plus faible : le corps à corps. Je fut rapidement surpassé par son enchaînement et ne put parer seulement des coups au torse et quelques uns au visage. Il avait une sacré force ! Demain matin je pense m'en tirer avec pas mal de bleu sur le corps. Mais je n'ai pas vu venir sa prochaine attaque, que j'allais regretter de ne pas avoir prévu.  Il m'attrapa au visage et sauta avec de retomber d'un coup ma tête la première. Le choc était violent ! Mon masque se fissura de plus en plus jusqu'à ce fracasser complètement me laissant a découvert et l'arcade en sang. Mais je n'avais pas dit mon dernier mot.

C'était l'heure de la contre attaque, j'allais enfin mettre mon plan en action. Etant au sol face contre terre je puis coller mes pieds contre les pieds de mon opposant encore sur moi. Utilisant mes pouvoirs, je liait les deux morceaux de bois en les tordants un contre l'autre pour ralentir mon adversaire et au mieux l'immobiliser. Mais bon, il ne faut pas rêver... Roulant sur le côté pour m'écarter de mon ennemi j'allais utiliser un technique assez complexe mais au vu de la météo elle allait être destructrice. Écartant les bras pour ensuite les diriger vers mon opposant j'avais quelque chose que je n'avais expérimenté que quelque fois avant : J'était en train de tordre un courant d'air pour lui faire prendre la forme d'un tourbillon. Le vent était si fort ce soir qu'il devenait beaucoup trop fort et dangereux pour que je le retienne plus longtemps. Relâchant mon pouvoir pour laisser s'échapper le tourbillon en direction de mon ennemi, il n'avait presque aucun chance de s'en sortir. Je n'avais pas vu s'il avait brisé ses "chaînes" mais j'en profitait pour attraper mon sabre au sol et me jeter sur le macchabée.
Le tourbillon était d'une violence que je n'avais jamais atteinte, arrachant complètement le préau qui était situé a quelques mètres de lui et foutant plein de débris tout autour de lui soulevant l'eau et tout ce qu'il y avait autour . Il était temps pour moi de me tirer de la.  Jetant mon sabre dans la dernière direction ou j'ai vu mon opposant avant de prendre la poudre d'escampette.

" Ce n'est que partie remise le singe."


Slalomant entre les rues, j'était enfin arrivé au port. Espérant que mon ennemi ne m'ai pas déjà rattrapé ce qui mettrais mes chances de fuites à zero. Aller en prison, ne passer pas par la case départ , ne toucher pas 200 berrys... On connait la musique. Si je m'en sors, ce sale singe me laissera un souvenir amer et une revanche à prendre. Et pas mal de bleus !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bat... Wrath Begin [Avec en guest : Sarr Human]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Bat... Wrath Begin [Avec en guest : Sarr Human]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» One Shot avec en guest Eliza Dushku
» Las Vegas avec Stallone
» “Vous voulez faire partir Kabila facilement, mais lui, il est venu au pouvoir avec le sang. On va vous éliminer tous. »/RAPPORT DE HUMAN RIGHT WATCH-22/12/2011
» décodeur TNT avec disque dur
» Problème avec W9, M6 et NRJ12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece : Refresh :: Zone d'Administration :: Les Blues :: East Blue :: île de Dawn / Royaume de Goa-
Sauter vers: